Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Chroniques Artbooks / Takeshi Obata Illustrations – Blanc et Noir

Publicité

Takeshi Obata illustrations - Blanc et Noir

Takeshi Obata Illustrations – Blanc et Noir

Takeshi Obata Illustrations – Blanc et Noir Éditeur : Kana
Titre original : Blanc et Noir
Dessin : Takeshi OBATA
Scénario : Takeshi OBATA
Traduction : Thibaud DESBIEF
Prix : 59 €
Nombre de pages : 160
Date de parution : 06/11/2015

Commençons d’abord par un petit récapitulatif : qui est Takeshi OBATA ?
Né un 11 février en 1969 à Nīgata, il décide de devenir mangaka durant sa seconde année de collège. Sa carrière démarre en 1985 lorsqu’il remporte le second prix Osamu TEZUKA pour une histoire courte : 500 Kōnen no Shinwa. Puis, sous l’aile de Makoto NIWANO (The Momotaroh – Murakami Hiroshi – Kimi no Bāi), il dessine sa première série : Cyborg Grandpa G.

Quelques années plus tard, en 1998, débute Hikaru no Go dans le Weekly Shōnen Jump en collaboration avec Yumi HOTTA au scénario. La série se termine en 2003 et la même année il en commence une nouvelle avec Tsugumi OBA cette fois-ci au scénario toujours publiée dans le Jump  : Death Note. C’est par cette œuvre que sa renommée commencera vraiment. Bien que ce soit grâce à Hikaru no Go qu’il se fera connaître dans l’hexagone.

Ensuite, il retrouvera son comparse en 2008 pour Bakuman qui paraît jusqu’en 2012 dans le Jump. Entre temps, on le retrouvera sur l’adaptation en 4 volumes de Blue Dragon – Ral Grad parue dans le Jump (2006-2007) et celle du light-novel All You Need Is Kill, en 2 volumes, parue dans le Weekly Young Jump (2014).

Enfin, le duo OBATA-OBA rempile pour un tour cette année avec Platinum End dans le Jump SQ.

Même si son domaine de prédilection reste le manga, Takeshi OBATA a participé aussi au chara design de certains jeux vidéo comme Yoshitsune-ki (2005) ou encore Castlevania Judgment (2009).

Après cette finalement longue présentation du monsieur, rentrons dans le vif du sujet du jour : la sortie française de l’artbook Takeshi Obata Illustrations – Blanc et Noir par Kana.

Takeshi Obata Illustrations - Blanc et Noir Takeshi Obata Illustrations - Blanc et Noir

C’est un très bel ouvrage qui nous est proposé ici, une véritable pièce de collection. Le livre est immense (268×378 mm, à peu près un format A3) et lourd. Le fourreau qui le recouvre est noir en simili cuir du plus bel effet qui laisse voir en son centre un morceau de l’illustration de couverture.

Une fois l’artbook sorti de son écrin, on découvre qu’en réalité l’illustration de couverture est imprimée à part sur papier glacé avec un autre dessin au dos et 4 autres illustrations réparties sur 2 feuilles recto-verso sont également fournies.

La couverture même de l’ouvrage est simplement recouverte de noir et rigide avec le logo Blanc et Noir en lettres gothiques argentées.

Takeshi Obata Illustrations - Blanc et Noir Takeshi Obata Illustrations - Blanc et Noir

L’impression est de très bonne qualité, la plupart des œuvres sont imprimées sur un papier glacé épais qui fait bien ressortir les couleurs et les différentes nuances du dessin, aucune bavure n’est à signaler.

Le contenu de l’ouvrage couvre la période allant de 2001 à 2006. Il est divisé en 9 parties.
Les deux premières (les plus importantes), regroupent de nombreuses illustrations issues de Death Note. Le ton est donné immédiatement avec une illustration affichée sur une double-page dépliante qui permet d’apprécier tout le talent du maître et ce procédé sera de nouveau utilisé sur deux ou trois autres œuvres du livre.

La troisième partie est un melting pot d’illustrations originales ou en collaboration avec d’autres auteurs.
La quatrième, regroupe quelques travaux du jeu vidéo Yoshitsune-ki. S’en suit deux autres chapitres sur Karakuri Zoshi Ayatsuri Sakon et Bobobo-bo Bo-bobo. Et pour clore l’ouvrage, de magnifiques illustrations tirées de Hikaru no Go.

L’avant-dernière section se nomme « How to draw » et nous livre les secrets derrières toutes ces illustrations. Les points importants à retenir avant de commencer le dessin, le procédé utilisé pour le réaliser et les ustensiles nécessaires. À savoir, toutes les illustrations sont réalisées à la main du crayonné à la colorisation en passant par l’encrage. Rien en numérique, Takeshi OBATA s’y est déjà essayé pourtant mais se dit moins performant.

En filigrane des différentes étapes de création du dessin on retrouve une interview du dessinateur nous racontant ses débuts en tant que mangaka et pourquoi il a voulu faire et aime ce métier.

Pour finir, tout à la fin est disponible l’index de chaque illustration présente dans l’artbook avec les commentaires d’OBATA lui-même.

En somme, 160 pages de pur bonheur qui se laissent dévorer des yeux, on en prend plein les mirettes. L’ouvrage est magnifique, un must have pour tout collectionneur.

A propos de Yukionna

Yukionna
Comme dit l'adage, je suis tombée dedans quand j'étais petite en regardant avec assiduité Card Captor Sakura quand ça passait sur une certaine chaîne hertzienne. Fan des Clamp devant l'Éternel, je voue un culte sans modération aux œuvres de Type-Moon et Shaft.

Laisser un commentaire

banner