Publicité

[Dossier] Bilan de l’année manga 2016 : les tops, les flops, l’état du marché…

Publicité

Border – Tome 1

Border – Tome 1 Éditeur : Komikku
Titre original : Border
Dessin : Yua KOTEGAWA
Scénario : Kazuki KANESHIRO
Traduction : Sarahasya
Prix : 7.9 €
Nombre de pages : 180
Date de parution : 24/09/2015

Parce qu’il a été touché à la tête au cours de ses investigations, Ango Ishikawa, inspecteur au sein de la 1re unité de recherche du Département de la Police Métropolitaine de Tokyo, se trouve à vagabonder dans les abîmes de la mort. Or, après avoir été miraculeusement ramené à vie, il se découvre « une capacité à communiquer avec les morts » ! Dès lors, Ishikawa se pose à l’écoute des victimes assassinées, se confrontant aux affaires les plus difficiles pour les libérer de leurs regrets. Morts et vivants, loi et justice, vérité et mystification… Ici commencent nos enquêtes entre mystère, suspense paranormal et extrasensoriel !

Ce mois-ci, deux titres ont débuté chez Komikku, un bon et un mauvais. En lisant cette critique, vous avez de la chance, vous êtes tombés sur le bon !

Le nom de Yua KOTEGAWA vous dirait-il quelque chose ? En effet, la mangaka est loin d’être une inconnue en France puisqu’on a déjà eu le droit à 4 de ses titres : Detenu 042 chez Kana, Anne Freaks et Lime chez Pika mais surtout l’excellent Kimi no Knife, toujours bloqué au tome 6 chez Panini… Le scénariste est inconnu au bataillon mais quand on connaît la capacité de la dame à s’entourer… on s’attend au mieux !

Il y a dans Border, une ambiance très familière pour quiconque aurait déjà lu une oeuvre de cette auteure. Le trait, froid et parfait pour les poker faces est comme figé. KOTEGAWA le maîtrise à la perfection et elle en fait ce qu’elle veut. Attendez-vous donc à être baladés par les différents meurtriers qui arpentent les pages de ce seinen.

Au niveau de l’histoire, rien de particulièrement fou à noter. Sur la base (policier qui peut voir les fantômes), j’ai eu une petite réminiscence d’un titre raté de Tôru Fujisawa (Soul Messenger si mes souvenirs sont bons) sauf que KOTEGAWA et KANESHIRO se débrouillent bien mieux que l’auteur de GTO pour mener leur histoire.

Il n’y a rien de très original dans les deux premières enquêtes proposées (situations vues et revues) mais ce qui compte dans une oeuvre de KOTEGAWA, c’est surtout l’ambiance. On retrouve ce petit côté inquiétant qui a fait le succès d’Anne Freaks mélangé au style plus « policier », plus « thriller » de Kimi No Knife. La magie opère à tel point qu’on finit le tome sans vraiment s’en rendre compte…

L’auteure aime beaucoup les personnages mystérieux et on le voit une fois de plus avec le protagoniste qui : parle peu, agit en secret, ne dévoile rien sur son passé, est au bord de la mort en permanence mais survis sans trop qu’on sache comment… Bref, un voile d’ombre et de ténèbres entoure l’inspecteur Ishikawa (non, c’est pas celui de Moyasimon !).

L’édition de komikku est très bonne, rien à dire. Elle fait clairement honneur à cette auteure qui mérite mieux qu’une impression à l’italienne. La traductrice Sarahasya s’en tire plutôt pas mal pour une première avec des phrases fluides et un vocabulaire bien adapté (et pas « over modernisé ») qui permettent une lecture optimale.

Ici ou plutôt là-bas…

Graphisme - 68%
Histoire - 58%
Mise en scène - 88%
Originalité - 55%
Edition - 76%
Dans son genre - 73%

70%

Dead?

Border est la bonne surprise du mois de septembre chez komikku. Avec son graphisme qui s’adapte parfaitement à l’ambiance typique de l’auteure, cette petite série de 4 tomes ne nous promet pas la lune mais plutôt de bons moments en compagnie de personnages bien travaillés et intéressants. 




A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner