Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Blue Exorcist – Tome 15

Publicité

tome_15_blue_exorcist

Blue Exorcist – Tome 15

Blue Exorcist – Tome 15 Éditeur : Kazé Manga
Titre original : Ao no Haramashi
Dessin : Kazue KATO
Scénario : Kazue KATO
Traduction : Sylvain CHOLLET
Prix : 6.99 €
Date de parution : 03/11/2015

Faisant appel aux pouvoirs d’Uke et Mike, Izumo parvient à neutraliser l’infâme professeur Gedôin, mais Renzô intervient in extremis pour récupérer l’ignoble savant fou et disparaître avant que les renforts venus de Kyôto n’arrivent. Troublés par les événements et par l’attitude de leur ancien camarade, Rin et ses amis ne sont pas au bout de leurs surprises à son sujet…

Suite à l’élimination du professeur Gedôin, ce tome marque la fin de l’arc « sauver Izumo » et met en place les différents éléments nécessaires pour lancer le suivant.

Une fois le sauvetage d’Izumo effectué, nous en apprenons un peu plus au sujet de la trahison de Renzô et ses motivations ainsi que celles de Méphisto. Un nouveau personnage nous est également présenté et aura probablement un rôle important à jouer plus tard dans l’histoire. En somme, c’est le calme avant la tempête et l’heure des dernières révélations sur le passé d’Izumo qui nous montre encore ses faiblesses et accepte de s’ouvrir aux autres et à ses camarades. Elle qui était si froide et distante auparavant.

Le trait si particulier et propre à Kazue KATO est toujours aussi bon avec des décors très précis pour tout ce qui relève des différentes constructions citadines et des personnages charismatiques ayant chacun leur petite particularité bien à eux. L’enchaînement des différents plans est dynamique et présence de nombreux inserts en gros plans sur les personnages. Pour les passages plus calmes et des scènes posées ou encore pour montrer le lieu où se déroule l’action, utilisation de plans panoramiques, style cinéma. Par exemple, le chapitre sur les retrouvailles, 6 planches sans aucune bulle de texte, seulement une succession de plans panoramiques qui sont utilisés pour décrire la scène et il n’y a pas besoin de plus.

L’édition est correct dans l’ensemble bien que le papier utilisé soit un peu fin et que l’encre bave parfois. Ne pas omettre de soulever la jaquette sous laquelle on peut retrouver une petite anecdote de l’auteur racontant comment Yukio fabrique les balles spéciales pour son arme. À noter également la présence en début de volume d’un petit résumé des événements bien pratique pour se remémorer l’histoire dans les grandes lignes vu, malheureusement, la lente parution du titre propice pour oublier certains détails.

Feuilletez des milliers de bandes dessinées gratuitement sur Sequencity

Suite à l'élimination du professeur Gedôin, ce tome marque la fin de l'arc "sauver Izumo" et met en place les différents éléments nécessaires pour lancer le suivant. Une fois le sauvetage d'Izumo effectué, nous en apprenons un peu plus au sujet de la trahison de Renzô et ses motivations ainsi que celles de Méphisto. Un nouveau personnage nous est également présenté et aura probablement un rôle important à jouer plus tard dans l'histoire. En somme, c'est le calme avant la tempête et l'heure des dernières révélations sur le passé d'Izumo qui nous montre encore ses faiblesses et accepte de s'ouvrir aux…

Illuminati

Graphisme - 75%
Histoire - 64%
Mise en scène - 66%
Originalité - 63%
Edition - 63%
Dans son genre - 70%

67%

Satanique

Un bon tome qui prépare bien la suite qui ne sera pas très réjouissante pour nos héros posant de plus en plus de questions sur la légitimité de Rin à posséder les fameuses flammes bleues de Satan. Et quel est le lourd secret que Yukio porte sur ses épaules ?

A propos de Yukionna

Yukionna
Comme dit l'adage, je suis tombée dedans quand j'étais petite en regardant avec assiduité Card Captor Sakura quand ça passait sur une certaine chaîne hertzienne. Fan des Clamp devant l'Éternel, je voue un culte sans modération aux œuvres de Type-Moon et Shaft.

Laisser un commentaire

banner