Publicité

[Dossier] Kazuo KAMIMURA, l’estampiste de l’ère Shôwa

Publicité

BLEACH 69

Bleach – Tome 69

Bleach – Tome 69 Éditeur : Glénat
Titre original : Bleach
Dessin : Tite KUBO
Scénario : Tite KUBO
Traduction : Anne-Sophie THÈVENON
Prix : 6.9 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 06/07/2016

Alors que Rukia et les autres ne sont pas encore remis du choc de l’apparition d’Aizen, voilà que les Stern Ritter survivants se présentent devant eux ! Pendant ce temps Ichigo, qui a été éjecté du Palais Royal, est reparti pour y rejoindre Yhwach. Et en chemin, il fait de drôles de retrouvailles !

Chroniques de précédents tomes de Bleach : Tome 66, Tome 67, Tome 68

spoilers

Alors que l’annonce de la fin de la série est tombée comme un couperet avec la sortie du volume 73 au Japon, la publication française ne perd pas le rythme et continue avec une régularité exemplaire.

Chaque nouveau tome de Bleach apporte une question bien spécifique dans l’arc des Stern Ritter : comment KUBO va réussir à se sortir de cette situation complètement folle dans laquelle il s’est mis ? Les ennemis apparaissent comme clairement plus puissants que tous les personnages vus jusqu’ici et ce n’est pas avec ce tome que ça va s’arrêter.

Yhwach a complètement assimilé le Soul King et dispose maintenant d’un pouvoir défiant l’imagination.
Cependant, ce n’est pas encore vraiment le problème puisque la majorité de la force de frappe encore disponible des shinigami se trouve encore au Soul Society et se trouve incapable de rejoindre Ichigo et ses compagnons dans la dimension du Roi.
C’était sans compter sur l’intervention d’Urahara, d’Aizen mais aussi d’ancien Quincy qui se sentent trahis par l’abandon de leur maître qui n’a gardé qu’une garde personnelle très limitée pour aller occire le régent du monde des âmes.

Dans cet arc final, l’auteur se permet aussi de faire revenir un maximum de personnages qui ont marqué la série (ou pas en fait). C’est pour ça qu’on revoit des fullbringers et des arrancars sortis un peu de nulle part mais qui font quand même plaisir. En bon deus ex machina, ils viennent arranger un peu les soucis de l’auteur qui parvient à régler certains soucis scénaristiques grâce à eux.

Comparé aux tomes précédents, il n’y a pas beaucoup de combat dans ce volume qui sert plutôt de mise en place au sprint final avec un petit flashback qui vient développer le numéro 2 des Quincy et Bazz B, deux ennemis. Eh oui, 5 volumes avant la fin, KUBO se permet encore ce genre de petits luxes alors qu’il a encore de nombreuses questions en suspend… C’est ce qui s’appelle ne pas avoir froid aux yeux (ou l’inconscience, c’est selon… !).

Histoire d'un destin

Graphisme - 91%
Histoire - 37%
Mise en scène - 66%
Originalité - 32%
Edition - 77%
Dans son genre - 73%

63%

Faible

Le volume 69 de Bleach est un peu plus long à la lecture que les précédents et on retrouve quelque chose d'un peu plus développé avec un flashback efficace, bien que classique. En tout cas, le retour des nombreuses connaissances d'Ichigo montre bien qu'on approche de la fin.




A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner