Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Bienvenue au club – Tome 6

Publicité

bienvenue-club-6-hd

Bienvenue au club – Tome 6

Bienvenue au club – Tome 6 Éditeur : Éditions Akata
Titre original : Seishun shonbori club
Dessin : Nikki ASADA
Scénario : Nikki ASADA
Traduction : Yuki KAKIICHI
Prix : 6.95 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 09/04/2015

Seri Hinomisaki, adolescent déluré et adorant colporter les ragots, souhaite intégrer le club d’étude de la psychologie des jeunes. Mais ni Yoriko, ni Nima, ne sont prêtes à accepter un tel énergumène dans leurs rangs. Surtout que ce dernier semble, en réalité, avoir des vues sur Nima. Ce qui, d’ailleurs, lui cause quelques problèmes avec ses ainées, jalouses de l’attention que lui porte Seri. Heureusement, Kana veille… Un nouveau membre va-t-il rejoindre le club d’étude de la psychologie des jeunes ? Confrontées à un individu bien plus avenant qu’elles, nos deux héroïnes risquent bien de connaître encore quelques mésaventures…

Bienvenue au Club, c’est la série « à la cool » d’Akata. L’éditeur a bien fait pour parier sur la série de Nikki ASADA qui apporte un côté relax’ à son catalogue.

Dans le tome 6, c’est une subvention qui en jeu. En effet, un marathon des clubs non-sportif est organisé par le conseil des élèves avec une somme d’argent conséquente à la clé. Evidemment, Yoriko la veut et va demander à l’otaku de service de participer. Alors qu’Okinoshima devient une sorte de prix pour le vainqueur, Nima se lance à son tour.

La jeune fille se montre sous un jour nouveau et force est de constater que le personnage d’ASADA possède un potentiel d’évolution intéressant. L’auteure gère parfaitement les mises à l’épreuves de ses héros et les gère de manière réaliste.

On n’est pas dans un shônen donc ce n’est pas vraiment un power up que récupère Nima mais plutôt une nouvelle vision d’elle-même. Elle sait qu’elle est capable si elle y met du sien. Attention, on parle bien ici d’épreuve physique ! Elle s’entraîne sérieusement pour le marathon et s’améliore vraiment.

Chose étonnante, le tome se lit très vite et ce, malgré une certaine dose de texte, nécessaire au genre dira-t-on ; une preuve de plus que Nikki ASADA sait comment gérer ses situations et surtout le temps de parole de ses personnages. Un peu comme lors d’un débat présidentiel (cet exemple complètement nul… désolé…), chacun a le droit à son petit moment de gloire.

Que ce soit Okinoshima qui se fait de plus en plus rare ou même le président des élèves dit « maman » qui n’a pourtant que quelques cases d’apparition, tous ont de quoi faire. Humour, manigances, simples commérages lycéens, ce n’est pas non plus la variété qui manque.

Bienvenue au Club, c’est la série « à la cool » d’Akata. L’éditeur a bien fait pour parier sur la série de Nikki ASADA qui apporte un côté relax’ à son catalogue. Dans le tome 6, c’est une subvention qui en jeu. En effet, un marathon des clubs non-sportif est organisé par le conseil des élèves avec une somme d’argent conséquente à la clé. Evidemment, Yoriko la veut et va demander à l’otaku de service de participer. Alors qu’Okinoshima devient une sorte de prix pour le vainqueur, Nima se lance à son tour. La jeune fille se montre sous un jour nouveau…

Cours Nima, cours !

Graphisme - 66%
Histoire - 63%
Mise en scène - 74%
Originalité - 70%
Edition - 68%
Dans son genre - 76%

70%

Vite !

Après six volumes, le titre de Nikki ASADA est toujours aussi frais. On le lit avec un plaisir inchangé. Les situations restent classiques mais possèdent toujours un petit élément original qui vient les rendre un peu plus intéressantes que ce qui se fait chez la concurrence. La preuve, ASADA réussit à rendre un simple marathon intéressant. Je ne sais pas ce qu’il vous faut de plus !

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner