Publicité

Publicité

barakamon10

Barakamon – Tome 10

Barakamon – Tome 10 Éditeur : Ankama
Titre original : Barakamon
Dessin : Satsuki YOSHINO
Scénario : Satsuki YOSHINO
Traduction : Fédoua LAMODIERE
Prix : 7.65 €
Nombre de pages : 208
Date de parution : 25/06/2015

Branle-bas de combat à Nanatsutake ! Le tournoi inter-villages approche, et avec lui l’épreuve la plus prestigieuse, le relais des générations, où le hameau est toujours bon dernier. Mais cette année, les villageois comptent bien utiliser leur arme secrète en inscrivant Seishû, de gré ou de force… Hélas, le calligraphe a beau courir comme une véritable fusée, rien ne se passe comme prévu et la victoire n’est pas au rendez-vous. La déprime est de courte durée, car une nouvelle inattendue tombe : voilà que les parents de Seishû débarquent sur l’île !

Attention les yeux, les parents de Seishû débarquent sur l’île où vit leur fils et ils ne viennent pas seuls… Ils seront accompagnés par Kirié, l’un des personnages les plus détestables jamais introduits dans une série humoristique.

Parlons tout de suite de l’impresario du père de Seishû. Kirié est quelqu’un (ni homme ni femme donc je vais essayer de ne pas utiliser de pronoms) d’exigeant, qui a l’oeil pour l’art mais qui a un caractère de cochon ! Le personnage passe son temps à se plaindre et à insulter la plupart des personnages qu’il rencontre.

Disons que, dans un manga comme Barakamon qui est rempli de bonne humeur, c’est un peu gênant. C’est vrai que ce genre de personnage permet d’apporter des situations assez drôle mais disons que l’amener sur l’île, c’était peut-être un peu trop dans la mesure où le style de gag l’utilisant est trop répétitif.

Les parents de Seishû sont… deux extrêmes. D’un côté, on trouve son père : composé, calme, sûr de lui, « qui en impose ». De l’autre, il y a sa mère : impulsive, effrayante (si si…) et prête à tout pour défendre son fils (euphémisme…).

Mélangez ça avec les différentes individualités qui se trouvent sur l’île et en résulte un produit aux ressorts comiques inépuisables ! Les différentes interactions des parents avec les autres membres de l’île sont encore plus marquées que les « premières fois » de Seishû.

Même s’ils ne sont pas vraiment venus pour s’amuser mais plutôt pour annoncer une nouvelle importante à leur fils, ils vont prendre le temps de voir comment il vit, s’il est bien entouré… Et le « Grand maître Handa » va même aller jusqu’à donner un cours de calligraphie avec son fils à la classe de Naru, une belle preuve d’amour paternel, vous ne croyez pas ?

Attention les yeux, les parents de Seishû débarquent sur l’île où vit leur fils et ils ne viennent pas seuls… Ils seront accompagnés par Kirié, l’un des personnages les plus détestables jamais introduits dans une série humoristique. Parlons tout de suite de l’impresario du père de Seishû. Kirié est quelqu’un (ni homme ni femme donc je vais essayer de ne pas utiliser de pronoms) d’exigeant, qui a l’oeil pour l’art mais qui a un caractère de cochon ! Le personnage passe son temps à se plaindre et à insulter la plupart des personnages qu’il rencontre. Disons que, dans un manga…

L'Attaque des parents

Graphisme - 70%
Histoire - 71%
Mise en scène - 74%
Originalité - 56%
Edition - 75%
Dans son genre - 80%

71%

H ou F ?

Barakamon, c’est toujours aussi drôle et même si ce n’est pas la première fois que Satsuki YOSHINO fait venir des citadins à la campagne, les situations ne se répètent pas et les gags sont bien renouvelés. C’est une série dont il serait dommage de se passer !

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner