Japan Expo - 18ème Impact

Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Attack on Titan – Anthology

Dossier Boichi

Publicité

Attack on Titan – Anthology

Attack on Titan – Anthology Éditeur : Kôdansha USA
Titre original : Attack on Titan - Anthology
Dessin : Various
Scénario : Various
Prix : 24 €
Nombre de pages : 250
Date de parution : 20/10/2016

Lorsque L’Attaque des titans est arrivé dans les pays anglophones, la série est rapidement devenu le titre le plus populaire de sa génération. Dans ce recueil, de nombreux artistes occidentaux primés vous proposent leur vision, approuvée officiellement par le mangaka d’origine, du hit d’ISAYAMA. Vous retrouverez donc du drame, de la comédie, de l’action, quelques parodies dans les 250 pages en couleur de Attack on Titan – Anthology.

Alors que le titre d’Hajime ISAYAMA atteindra son 20e tome publié en France à la fin du mois de novembre, nos amis anglophones ont eu la chance de voir un recueil assez étrange dans son concept (il faut l’avouer) débarquer en librairie. Avec Attack on Titan – Anthology, ce sont de nombreux dessinateurs et scénaristes du monde de la bande dessinée et de l’univers des comics qui viennent revisiter une histoire qui a fait vibrer le monde entier.

Premier constat : il n’y a aucun fil rouge dans ce volume unique de 250 pages qui n’est autre qu’un recueil de nouvelles complètement indépendantes les unes des autres et qu’il est très difficile de lier avec la série originale (désolé pour ceux qui avaient encore un espoir). Cependant, on retrouve quand même quelques petites étrangetés entre deux histoires : les petits strips humoristiques à faire pâlir L’Attaque des titans – Junior High (…) mais surtout le compte rendu d’un prétendu voyageur qui aurait pris des notes sur la vie dans les murs.

Dans An Illustrated Guide to the Glorious Walled Cities (Petit guide illustré des glorieuses villes entre les murs), Genevieve VALENTINE et David LOPEZ vont décrire ce qui se passe dans diverses villes situées autour des trois murs emblématiques de la série. Petit détail qui fait tout le sel de leur travail, ils vont même jusqu’à dessiner quelques fausses publicités qui relateraient des loisirs disponibles aux habitants des villes en question. Trost devient alors l’endroit pour acheter ses bottes et Shiganshina une plaque tournante de la production de laine !

Dans les autres autres marquantes, on notera aussi The Titan’s Laugh, Attack on DemonCon et Memory Maze.
Dans la première, on retrouvera deux jeunes gens qui ont décidé de se battre contre les titans après une rencontre tragique. Dit comme ça, il est difficile d’imaginer que l’histoire soit vraiment intéressante. Pourtant, le scénariste a eu la bonne idée de donner une arme véritablement originale à ses héros : un livre de blagues. Avec sa mise en scène intelligente, cette histoire restera assez facilement dans les mémoires.
Dans Attack on DemonCon, c’est le message qui fait la force de la nouvelle. Le décor sera familier à de nombreuses personnes puisqu’il s’agit d’une convention tout ce qu’il y a de plus traditionnel. Alors que des cosplayeuses aux costumes de titans se font prendre en photo, un groupe de cosplayeurs arrivent avec leurs tenues du bataillon d’exploration et petit à petit, les deux groupes discutent jusqu’à ce qu’une main baladeuse vienne gâcher la fête pour tout le monde. Avec un peu d’humour et un beau jeu réalité/fantasme, cette nouvelle est plus efficace qu’autre premier abord.
La dernière, écrite et dessinée par Asaf et Tomer HANUKA, se distingue surtout par son graphisme assez génial et par un découpage beaucoup plus proche du manga que le reste du livre. On sent que les deux auteurs ont cherché à expérimenter un peu et donc à s’essayer au style d’origine. Le résultat est très efficace et vaut clairement le détour.

Pour le reste, il y a quelques passages sympathiques mais aussi énormément d’histoire qui ressemblent plus à des essais stylistiques qu’à une vraie histoire. Certains aiment beaucoup ce genre de titres donc pourquoi pas.

Graphiquement, ne vous attendez pas à vous retrouver dans un manga. Déjà, la couleur devrait vous mettre au parfum mais si ça ne suffit pas, le sens de lecture devrait vous achever. Même au niveau de la narration, chaque histoire possède ce petit quelque chose qui en fait une oeuvre purement occidentale. Aucun des auteurs n’a vraiment fait du « manga » même si certains ont cherché à mêler leur style avec le découpage dynamique qui fait le succès des titres japonais.
En ce qui concerne le dessin pur, c’est très inégal et certains auteurs possèdent un style tellement spécial que l’on ne peut pas dire que l’oeil du lecteur sera flatté à chaque page. La nouvelle qui sert d’ouverture par Rafael ALBUQUERQUE ne devrait pas dépayser les amateurs tant le style de dessin est similaire : propre (comprenez « avec un certain réalisme »), joliment mis en couleur… La première histoire nous met immédiatement dans le bain.
Par contre, une fois la page tournée, on comprend immédiatement que tout ne sera pas comme ça. Les petites histoires humoristiques en quatre cases d’Evan DORKIN et Sarah DYER sont… comment dire… vraiment difficile, à tous les niveaux. Le dessin reste bien pour le genre mais reste très limité et malheureusement, le contenu ne vient pas les sauver…

L’édition est tout simplement magnifique : grand format, hardcover, pages en couleur sur papier glacé du plus bel effet, croquis préparatoires en fin de tome, petit mot de l’éditeur japonais de la série originale… Kôdansha USA aurait difficilement pu faire mieux pour mettre en valeur sa série phare. À noter aussi que les américains ont le droit à de nombreux variant covers.
C’est une chose assez commune pour les comics mais plusieurs couvertures sont proposées et leur obtention est souvent déterminée par le point de vente. Ainsi, si vous achetez votre Attack on Titan sur Amazon, vous aurez une couverture différente que si vous l’aviez acheté chez Barnes & Noble ou même au dernier Comic Con ayant eu lieu à New York. Une bonne idée donc mais pour nous français, obtenir la couverture de notre choix pourrait s’avérer difficile…

Véritable phénomène lors de la diffusion de son adaptation animée, L’Attaque des Titans s’est même payé le luxe de passer devant One Piece en termes de ventes il y a quelques années. Il n’est donc pas étonnant que des auteurs s’y soient intéressé. Voir ces petites histoires indépendantes se passer dans un monde que l’on connaît mais que l’on a rarement le temps d’explorer (l’oeuvre original bénéficie d’un rythme narratif frénétique), Attack on Titan – Anthology se positionne comme une petite balade dans l’univers riche et passionnant imaginé par Hajime ISAYAMA.

Alors que le titre d'Hajime ISAYAMA atteindra son 20e tome publié en France à la fin du mois de novembre, nos amis anglophones ont eu la chance de voir un recueil assez étrange dans son concept (il faut l'avouer) débarquer en librairie. Avec Attack on Titan - Anthology, ce sont de nombreux dessinateurs et scénaristes du monde de la bande dessinée et de l'univers des comics qui viennent revisiter une histoire qui a fait vibrer le monde entier. Premier constat : il n'y a aucun fil rouge dans ce volume unique de 250 pages qui n'est autre qu'un recueil de nouvelles complètement indépendantes les…

Attack on Retina

Graphisme - 50%
Histoire - 59%
Mise en scène - 69%
Originalité - 84%
Edition - 90%
Dans son genre - 64%

69%

Ovni

Il n'y a pas que des bonnes choses dans Attack on Titan - Anthology. Il est important de le préciser et ce, même s'il contient de très bonnes idées. L'ouvrage se positionne comme une petite balade dans l'univers riche et passionnant imaginé par Hajime ISAYAMA. On prend le temps d'explorer des choses qu'il serait impossible de caser dans la série originale (en tout cas quand les auteurs ne dévient pas trop) et ça, pour un lecteur fan, ça n'a pas de prix.




Acheter sur Amazon

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner