Japan Expo - 18ème Impact

Publicité

Publicité

Amnesia – Tomes 1~3

Amnesia – Tomes 1~3 Éditeur : Glénat
Titre original : Zenno no Noa
Dessin : Yoichiro ONO
Scénario : Yoichiro ONO
Traduction : Virgile MACRE
Prix : 7.6 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 05/09/2012

En 2038, un million de personnes se trouvant dans le centre de Tokyo furent dépouillées de leur mémoire en un instant. La cause de cet horrible incident n’a jamais été déterminée et aucun remède n’a été trouvé. Afin de juguler toute panique et de gérer ce mystère, le gouvernement a construit une seconde ville, sous Tokyo, où les personnes affectées par ce mal étrange ont été parqués. Un nom a même été donné à ces victimes : les KID’z car, tels des enfants, ils doivent tout réapprendre, quel que soit leur âge.

Si le mystère reste entier, les enquêteurs tentent toujours d’en trouver l’origine et la raison, d’autant qu’il semblerait que certaines personnes en savent plus qu’elles ne le prétendent. C’est dans ce monde qu’évolue Noa Ikurumi, un jeune garçon qui ne semble pas avoir de problèmes d’apprentissage. Il est bien meilleur que la moyenne à l’école et son seul problème semble être sa mémoire qu’il cherche désespérément à … par le dessin qui est sublime. retrouver.

amnesia1amnesia2amnesia3

Un intérêt qui se dégrade avec le temps…

La série commence pourtant très bien avec une situation de base plutôt accrocheuse il faut l’avouer : un événement qui a bouleversé la mémoire de tous et un héros potentiellement responsable de cette tragédie. Le souci, c’est le traitement qui en est fait. Les premiers chapitres sont plutôt bien rythmés, mais on perd vite le fil directeur pour se perdre dans une rixe ridicule entre le héros et le policier (qui n’a absolument aucun charisme, soit dit en passant…).

Même la fin n’arrive pas à relever le niveau et termine sur un petit truc très classique. On ne reste pas sur notre faim mais presque. On se demande presque pourquoi l’auteur a modifié certains éléments sur la fin… Toujours du côté des choses qui fâchent : les personnages. Pour le moment, que ce soit le héros ou les personnages secondaires, on ne peut pas dire qu’ils soient vraiment intéressants. Entre le classique et l’anecdotique, difficile de faire un choix.

…malgré un dessin qui vaut le détour !

D’ailleurs, le dessin est vraiment très sympathique et ne vous attendez pas à des poses et autres gros plans qui sont classiques au shônen, l’auteur réussit à se maîtriser et pondère ses planches avec des très jolis ratios personnages/décors. C’est d’ailleurs probablement l’un des points forts du titre.

Amnesia est une série courte et c’est ce qui fait que je ne baisse pas plus la note. C’est dommage, on aurait pu avoir quelque chose de bien mais bon au moins, l’auteur limite la casse. Si vous aimez le graphisme, vous pouvez vous tourner vers une autre série de l’auteur, Brave Story, disponible chez nous aux éditions Kurokawa (il a un scénariste pour cette série et ça se voit) !

Un intérêt qui se dégrade avec le temps... La série commence pourtant très bien avec une situation de base plutôt accrocheuse il faut l'avouer : un événement qui a bouleversé la mémoire de tous et un héros potentiellement responsable de cette tragédie. Le souci, c'est le traitement qui en est fait. Les premiers chapitres sont plutôt bien rythmés, mais on perd vite le fil directeur pour se perdre dans une rixe ridicule entre le héros et le policier (qui n'a absolument aucun charisme, soit dit en passant...). Même la fin n'arrive pas à relever le niveau et termine sur un petit…

Dis Cortex, on fait quoi ce soir ?

Graphisme - 77%
Histoire - 43%
Mise en scène - 31%
Originalité - 20%
Edition - 65%
Dans son genre - 35%

45%

Euh...

Du côté des points positifs : un super début de série et un graphisme sublime. Cependant, les personnages sont peu convaincants, l'enjeu pauvre, la fin tirée par les cheveux et le héros simplement mauvais. A éviter.




A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner