Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Alice in Borderland – Tome 11

Publicité

AliceInBorderland11

Alice in Borderland – Tome 11

Alice in Borderland – Tome 11 Éditeur : Éditions Delcourt
Titre original : Imawa no Kuni no Alice
Dessin : Haro ASO
Scénario : Haro ASO
Traduction : Ryoko SEKIGUCHI
Prix : 6.99 €
Nombre de pages : 224
Date de parution : 19/08/2015

C’est lorsqu’on est au fond du gouffre qu’une étincelle de génie peut surgir. Suite et fin de l’affrontement contre la redoutable équipe du K♣. Kyûma et les siens ont pris un avantage considérable sur l’équipe d’Alice qui semble désespérée. Les minutes passent et une fin funeste leur semble promise… Mais alors qu’Alice ne croit plus en un retournement de situation salvateur, le fébrile Tatta lui propose un bien étrange plan d’action… La salut viendra-t-il de là où on ne l’attend pas ?

Ce onzième volume d’Alice in Borderland vient mettre un point final au combat contre le roi de trèfle. Même quand la situation semble désespérée, il y a toujours une solution pour gagner, Alice l’avait déjà plus ou moins dit mais là, il le confirme.

Je ne vais pas en dire plus sur l’issue du combat ou du twist qui permet la résolution du problème mathématiquement bloqué auquel devait faire face l’équipe d’Alice. Cependant, je vais parler un peu de la représentation du désespoir que parviennent à mettre en place les auteurs.

Pendant plus d’un chapitre, l’action est figée, un peu comme si les héros avaient renoncé… Ce qui n’est pas totalement faux pendant un bon moment. On a même le droit à plusieurs scènes de flashback dont un particulièrement long sur Tatta.

Pourquoi ? C’est étonnant qu’Haro ASO passe autant de temps sur un personnage aussi secondaire ou du moins c’est ce qu’on se dit juste avant d’arriver près de la fin puisque Tatta a un rôle clé dans la lutte contre le roi de trèfle et son équipe.

Dans sa construction, la narration est excellente. Tout est bien agencé, bien maîtrisé niveau dessin mais, comme d’habitude, les événements vont trop vite et on a pas le temps d’apprécier la série à sa juste valeur. On pourrait presque dire qu’Alice in Borderland, c’est une série qui se lit plusieurs tomes à la fois.

L’information la plus importante que je peux vous donner sur ce volume, c’est qu’il est complet. Eh oui, pas d’épisodes fillers ici, chaque chapitre fait partie de l’histoire principale. On ne va pas vous le cacher, c’est un vrai plaisir de retrouver des volumes non interrompus au bout de deux chapitres !

Ce onzième volume d’Alice in Borderland vient mettre un point final au combat contre le roi de trèfle. Même quand la situation semble désespérée, il y a toujours une solution pour gagner, Alice l’avait déjà plus ou moins dit mais là, il le confirme. Je ne vais pas en dire plus sur l’issue du combat ou du twist qui permet la résolution du problème mathématiquement bloqué auquel devait faire face l’équipe d’Alice. Cependant, je vais parler un peu de la représentation du désespoir que parviennent à mettre en place les auteurs. Pendant plus d’un chapitre, l’action est figée, un peu…

Trèfleries !

Graphisme - 78%
Histoire - 80%
Mise en scène - 82%
Originalité - 75%
Edition - 65%
Dans son genre - 85%

78%

UNO !

Le tome onze d’Alice in Borderland est tout simplement génial. Bien écrit, doté d’un dessin nerveux, les personnages se démènent dans un univers hostile même si on les voit un peu moins lutter en début de partie. Que dire si ce n’est que Borderland regorge de mystères qu’il nous tarde de découvrir !

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner