Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / A Silent Voice – Tome 4

Publicité

ASilentVoice4

A Silent Voice – Tome 4

A Silent Voice – Tome 4 Éditeur : Ki-oon
Titre original : Koe no Katachi
Dessin : Yoshitoki OIMA
Scénario : Yoshitoki OIMA
Traduction : Géraldine OUDIN
Prix : 6.6 €
Nombre de pages : 208
Date de parution : 02/07/2015

Si les retrouvailles de Shoko et de Miyoko se passent à merveille, au grand soulagement de Shoya, les choses sont loin d’être aussi simples quand il tombe sur Naoka en pleine rue… Alors qu’il la ramène chez elle, l’adolescente repère la jeune malentendante dans une boutique, et le premier contact se révèle plutôt explosif ! Mais pour le lycéen aussi, les choses évoluent : sans s’en rendre compte, il se constitue peu à peu un petit cercle d’amis. Hélas, lorsque la timide Shoko tente de lui déclarer sa flamme à haute voix, c’est l’échec total…

On arrive presque au milieu d’A Silent Voice et il serait temps que la relation entre Shoko et Shoya évolue. OIMA a bien tenté de faire bouger les choses mais son héroïne à eu un petit problème d’élocution, sa timidité n’aidant pas…

En fait, Shoya est un peu comme tous les garçons, il a du mal à voir certaines choses le concernant. C’est très vrai ici vis à vis des sentiments de Shoko. Malgré toutes les tentatives de la jeune fille de se rapprocher, le lycéen ne comprends pas et ne se rend pas compte qu’il est sur la même longueur d’onde que la fille qu’il cherche à aider.

De la manière, sans vraiment réaliser ce qui se passe, son cercle d’amis s’élargit et il y a de plus en plus de gens autour de lui. Pourquoi ? Peut-être que sa bonne volonté commence un peu à déteindre sur les autres. Eh oui, sachant qu’il continue à rester près de Shoko, cette dernière aussi se fait de plus en plus d’amis.

OIMA utilise aussi un événement tragique pour rapprocher encore les deux adolescents. Je ne dirais pas qui perd qui mais disons que cette épreuve permettra à l’un(e) de prendre soin de l’autre et de loin qu’il(elle) n’est pas seul(e) et qu’il y aura toujours quelqu’un pour le(la) soutenir.

On arrive presque au milieu d'A Silent Voice et il serait temps que la relation entre Shoko et Shoya évolue. OIMA a bien tenté de faire bouger les choses mais son héroïne à eu un petit problème d’élocution, sa timidité n’aidant pas… En fait, Shoya est un peu comme tous les garçons, il a du mal à voir certaines choses le concernant. C’est très vrai ici vis à vis des sentiments de Shoko. Malgré toutes les tentatives de la jeune fille de se rapprocher, le lycéen ne comprends pas et ne se rend pas compte qu’il est sur la même longueur…

Plus fort que la voix...

Graphisme - 64%
Histoire - 71%
Mise en scène - 69%
Originalité - 73%
Edition - 72%
Dans son genre - 86%

73%

Sentiment

A Silent Voice véhicule un très beau message d’espoir pour ceux qui sont différents. Je ne parle pas seulement des handicapés mais n’importe qu’elle minorité peut se sentir concernée par ce titre qui montre que même si une différence nous empêche d’entrer dans la norme, il y aura toujours quelqu’un pour nous guider sur un chemin parallèle.

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner