Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / A Certain Magical Index – Tome 7

Publicité

A Certain Magical Index – Tome 7

A Certain Magical Index – Tome 7 Éditeur : Ki-oon
Titre original : To Aru Majutsu no Index
Dessin : Chûya KOGINO
Scénario : Kazuma KAMACHI
Traduction : David LE QUERE
Prix : 6.6 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 23/05/2013

Cette fois, l’heure de la rentrée a sonné ! Après avoir levé le maléfice qui pesait sur l’amie d’Ôma grâce à son pouvoir, Tôma parvient miraculeusement à revenir chez lui à temps pour le début des cours. Mais il n’est pas le seul à avoir pénétré clandestinement dans la Cité Académique : un mystérieux intrus vient de franchir les portes de la ville…

Ce nouveau tome des aventures d’Index et Tôma voit l’action se recentrer sur les personnages principaux (j’en entends dans le fond qui disent « Enfin! »), ce qui permet aux auteurs d’entamer un nouvel arc narratif à coup d’étudiants nouvellement transférés. Très banal comme enchaînement ? Peut-être mais, selon moi, ça fonctionne. Il n’y a pas de perte de temps à introduire des choses de manière complexe avec des détours en veux-tu en voilà, non, on rentre directement dans le vif du sujet. Pour le coup, on en apprend plus sur ce nouveau personnage (la jeune fille que l’on voit avec Index sur la couverture) pendant le combat contre une nouvelle magicienne issue… de la même organisation qu’Index, où du moins, c’est ce qu’elle prétend.

Tôma tente, encore une fois, de jouer les héros avec son annulateur de pouvoirs tout en défendant l’amitié, une valeur sûre du shônen en tant que genre. On revient donc à ce que je disais dans ma critique du volume précédent, A Certain Magical Index ne cherche pas à révolutionner le shônen mais en s’accaparant ses codes, en les utilisant intelligemment et en les combinant avec des personnages originaux et aux pouvoirs variés, il réussit à nous divertir sans faillir.

 

Ce nouveau tome des aventures d'Index et Tôma voit l'action se recentrer sur les personnages principaux (j'en entends dans le fond qui disent "Enfin!"), ce qui permet aux auteurs d'entamer un nouvel arc narratif à coup d'étudiants nouvellement transférés. Très banal comme enchaînement ? Peut-être mais, selon moi, ça fonctionne. Il n'y a pas de perte de temps à introduire des choses de manière complexe avec des détours en veux-tu en voilà, non, on rentre directement dans le vif du sujet. Pour le coup, on en apprend plus sur ce nouveau personnage (la jeune fille que l'on voit avec Index sur…

Ré-index-age !

Graphisme - 64%
Histoire - 50%
Mise en scène - 46%
Originalité - 25%
Edition - 74%
Dans son genre - 53%

52%

Rentrée

On en vient à espérer que Ki-oon sorte les deux spin-of de la série, toujours en cours au Japon. Est-ce que ça arrivera ? On n'est jamais à l'abris d'une bonne surprise. 

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner