Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / A Certain Magical Index – Tome 3

Publicité

a-certain-magical-index-manga-volume-3-simple-60720

A Certain Magical Index – Tome 3

A Certain Magical Index – Tome 3 Éditeur : Ki-oon
Titre original : To Aru Majutsu no Index
Dessin : Chûya KOGINO
Scénario : Kazuma KAMACHI
Traduction : David LE QUERE
Prix : 6.6 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 13/09/2012

Tôma a découvert que les poursuivants d’Index sont en réalité ses gardes du corps, chargés d’effacer chaque année les souvenirs de la jeune fille afin que son cerveau n’arrive pas à saturation ! Mais le lycéen se rend vite compte que cette histoire n’est qu’une invention de l’Église pour tenir Index sous son joug. Grâce à son don hors du commun, il parvient à anéantir le sortilège qui la menace. Hélas, au cours de l’opération, sa propre mémoire est détruite. Dans ces conditions, difficile de reprendre sa vie de tous les jours comme si de rien n’était ! Index ne doit pas être perturbée et il doit donc agir comme s’il se souvenait de tout. Sa relation avec Mikoto Misaka, la fille au pouvoir électrique qu’il avait battu, va prendre un nouveau tournant quand il va découvrir qu’elle a une sœur jumelle.

Même si le tout début de la série ne laissait pas présager ce genre de développements, le deuxième volume des aventures d’Index et Tôma avait surpris. Eh bien, je vous l’annonce tout de suite, l’auteur a frappé à nouveau ! Mikoto Misaka, personnage que l’on voyait comme une sorte de faire valoir du héros (puisqu’il la bat assez rapidement), va prendre une dimension totalement nouvelle puisqu’elle va être propulsée sur le devant de la scène. Ce sont notamment ses relations avec « sa » sœur qui vont être importantes et développées, mais je ne préfère pas en dire plus pour ne pas trop gâcher la surprise. Ne vous attendez d’ailleurs pas trop à voir Index dans ce tome puisqu’elle fait un peu partie du décor, c’est le quart d’heure de gloire de Mikoto.

L’auteur commence à développer les fameux cinq espers les plus puissants de l’Académie. Un peu comme dans un RPG, ils ont des niveaux et peuvent évoluer après beaucoup de combats. Seul celui qui se tient en haut de la pyramide est promis au niveau 6 mais pour cela, les dirigeants ont créé un environnement et un « terrain de jeux » assez malsain pour lui. Est-ce que c’était une bonne idée ou est-ce qu’un monstre va naître suite à cette expérience ? Pour le moment, on ne peut que supposer mais il semblerait que les pontes de l’Académie n’aient pas vraiment un but altruiste…

A Certain Magical Index surprend encore une fois avec cette troisième itération et le lecteur farouche que je suis apprécie énormément. Le héros, Tôma, est traité de manière assez particulière puisqu’il doit redécouvrir ses relations avec les autres personnages sans leur montrer qu’il ne se souvient plus d’eux ; et il y a aussi le problème de sa malchance légendaire. En effet, le jeune homme ne se souvient pas du tout être aussi poisseux et en vient même à se demander s’il est né comme ça ! Bref, l’intrigue se densifie, les personnages sont bien construits et les scènes d’action sont réussies… Que demande le peuple ?

Même si le tout début de la série ne laissait pas présager ce genre de développements, le deuxième volume des aventures d'Index et Tôma avait surpris. Eh bien, je vous l'annonce tout de suite, l'auteur a frappé à nouveau ! Mikoto Misaka, personnage que l'on voyait comme une sorte de faire valoir du héros (puisqu'il la bat assez rapidement), va prendre une dimension totalement nouvelle puisqu'elle va être propulsée sur le devant de la scène. Ce sont notamment ses relations avec "sa" sœur qui vont être importantes et développées, mais je ne préfère pas en dire plus pour ne pas…

Que demande le peuple ?

Graphisme - 66%
Histoire - 52%
Mise en scène - 47%
Originalité - 55%
Edition - 69%
Dans son genre - 57%

58%

Clone !

Un développement inattendu et un nouveau personnage féminin bien plus intéressant qu'Index vous attendent dans ce troisième opus !

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner