Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / A Certain Magical Index – Tome 1

Publicité

A Certain Magical Index – Tome 1

A Certain Magical Index – Tome 1 Éditeur : Ki-oon
Titre original : To Aru Majutsu no Index
Dessin : Chûya KOGINO
Scénario : Kazuma KAMACHI
Traduction : David LE QUERE
Prix : 6.6 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 05/07/2012

Le jeune Tôma vit dans la Cité Académique, une ville composée d’étudiants en sciences occultes. Pour y entrer, il faut avoir des prédispositions particulières mais lui n’en possède aucune. Il a cependant une capacité un peu particulière : il peut annuler tout pouvoir surnaturel. Cette force qui devrait lui servir se retourne plutôt contre lui à chaque fois, puisqu’il se retrouve souvent isolé et encore pire, sa chance diminue à chaque fois qu’il l’utilise. Alors qu’il rentre chez lui après un combat acharné contre une étudiante un peu zélée qui a voulu mesurer son pouvoir électrique avancé avec son pouvoir d’annulation, il trouve une nonne en train de bronzer sur son balcon… Enfin, c’est ce qu’il pensait avant qu’elle ne se réveille et qu’elle ne lui explique sa situation. Elle s’appelle Index et elle a mémorisé 103 000 ouvrages de sorcellerie pour le compte de l’Église. C’est à cause de cette capacité qu’elle est poursuivie par des magiciens qui comptent mettre la main sur son pouvoir pour commettre leurs méfaits. Même si elle a mémorisé de nombreuses formules, elle est incapable de les utiliser… Le pouvoir de Tôma sera-t-il suffisant pour protéger Index ?

L’auteur a réussi à nous pondre un savant mélange de personnages atypiques, de dessins réussis et d’intrigue intéressante. Si on commence par les personnages, on se rend compte que Tôma est assez classique avec son look d’anti-héros qui ne trompe personne. Son pouvoir est plutôt sympathique, par contre, puisqu’il lui permet d’en avoir un sans réellement en avoir un. La façon dont il l’utilise est plutôt bien trouvée et promet des affrontements plus stratégiques que bourrins. Index reste encore mystérieuse, outre sa mémoire hors du commun, on ne sait encore pas pourquoi elle s’est enfuie ni comment elle est arrivée dans la Cité Académique.

Le dessin est plutôt réussi, assez fin et très dynamique au niveau des combats. Un soin spécial est donné aux sorts, notamment ceux qui sont électriques que j’ai trouvé très bien représentés. Au niveau de l’histoire, il reste encore beaucoup de zones d’ombre mais j’ai trouvé la différenciation entre « scientifiques » (les élèves de l’Académie qui possèdent des pouvoirs réveillés grâce à la science) et « magiciens » (des gens qui ont voulu contrer ces gens avec des pouvoirs issus de la science). Cette espèce de division en deux clans pourrait être la clé des rivalités (et du destin d’Index) qui naîtra plus tard dans l’histoire et c’est ce que je surveillerai le plus.

Au final, même si la couverture ne laissait pas paraître un shônen, c’en est un, aucun doute là-dessus ! Combats, aventure et mystère sont les maîtres mots de ce premier volume puisqu’on ne sait pas trop ce que l’auteur veut faire avec ses personnages mais on voit les nombreuses possibilités laissées par la situation de base. Le pouvoir de Tôma n’est pas très clair non plus et les raisons derrière l’Académie pourraient aussi surprendre. Très bon départ en tout cas, on espère que ça va se confirmer pour le tome 2.

L'auteur a réussi à nous pondre un savant mélange de personnages atypiques, de dessins réussis et d'intrigue intéressante. Si on commence par les personnages, on se rend compte que Tôma est assez classique avec son look d'anti-héros qui ne trompe personne. Son pouvoir est plutôt sympathique, par contre, puisqu'il lui permet d'en avoir un sans réellement en avoir un. La façon dont il l'utilise est plutôt bien trouvée et promet des affrontements plus stratégiques que bourrins. Index reste encore mystérieuse, outre sa mémoire hors du commun, on ne sait encore pas pourquoi elle s'est enfuie ni comment elle est arrivée…

Sommaire ?

Graphisme - 59%
Histoire - 50%
Mise en scène - 44%
Originalité - 29%
Edition - 63%
Dans son genre - 57%

50%

Frais !

Un premier tome classique mais particulièrement efficace qui nous présente des personnages intéressants et un univers original et bien pensé.

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner