Publicité

Publicité

6000-2-komikku

6000 – Tome 2

6000 – Tome 2 Éditeur : Komikku
Titre original : Rokusen
Dessin : Nokuto KOIKE
Scénario : Nokuto KOIKE
Traduction : Ryoko AKIYAMA
Prix : 7.9 €
Nombre de pages : 176
Date de parution : 16/04/2015

« Cofdeece », un immense complexe sous-marin reposant à 6000 mètres de profondeur a été autrefois le théâtre d’un très grave accident, qui a coûté la vie à tout son équipage. Quelques années après ce drame, Kengo Kadokura rejoint Cofdeece pour préparer sa remise en service. Lors d’un contrôle de routine, le système d’éclairage de la station tombe subitement en panne et Kengo est assailli par d’étranges créatures. Une terrifiante réalité semble se tapir dans les ténèbres des abysses…

Le thriller horrifique de komikku continue à entretenir le mystère avec un deuxième tome déroutant.

Alors que Kengo continue à avoir des visions de plus en plus bizarres, il va tomber nez à nez avec un survivant de l’accident d’il y a trois ans. Eh oui, cet homme est parvenu à se maintenir en vie par on ne sait quel miracle, seul, sans aucune aide, pendant trois ans et tout ça dans l’obscurité. Un exploit digne de Rocambole, me direz-vous… On regrettera quand même le manque de clarté de l’auteur sur les événements qui ont changé la vie de l’équipage du Cofdeece. Arrivé à la fin du deuxième volume, on n’en sait toujours pas beaucoup plus et on continue à nous endormir avec des apparitions…

On aurait aussi aimé un travail un peu plus poussé sur les personnages. Difficile de s’attacher à eux tant on ne sait pas ce qu’ils ressentent. Ils sont là, ils ont peur et ils voient des choses. L’auteur ne prend pas vraiment le temps de nous expliquer leur ressenti face à la situation terrifiante qu’ils vivent et force est de constater que ça se ressent puisque le lecteur sera difficilement effrayé.

Le point positif, c’est que le titre reste très beau (la couverture est magnifique) et on sent quand même un certain soin apporté à l’ambiance. En fait, tant qu’on se trouve avec des personnages secondaires, ça passe plutôt bien et on voit que l’auteur est clairement bon pour faire monter la tension.

Ce deuxième volume de 6000 est donc en demi-teinte. Si on se demandait si l’auteur allait réussir à faire ce qu’il voulait en seulement quatre tomes sans négliger un aspect de son oeuvre, on a maintenant la réponse. Ce sont les personnages qui en pâtissent. En tout cas, pour l’instant, l’histoire reste solide et on ne peut qu’espérer que ça continue.

Le thriller horrifique de komikku continue à entretenir le mystère avec un deuxième tome déroutant. Alors que Kengo continue à avoir des visions de plus en plus bizarres, il va tomber nez à nez avec un survivant de l’accident d’il y a trois ans. Eh oui, cet homme est parvenu à se maintenir en vie par on ne sait quel miracle, seul, sans aucune aide, pendant trois ans et tout ça dans l’obscurité. Un exploit digne de Rocambole, me direz-vous… On regrettera quand même le manque de clarté de l’auteur sur les événements qui ont changé la vie de l’équipage…

Tu me vois ? Tu me vois plus !

Graphisme - 68%
Histoire - 58%
Mise en scène - 32%
Originalité - 38%
Edition - 58%
Dans son genre - 53%

51%

Bouh !

Un deuxième tome en demi-teinte avec un graphisme efficace mais une gestion des sentiments des personnages qui pourrait être meilleure.

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner