Publicité

Publicité

77859

One Piece Z

One Piece Z Éditeur : Kazé
Titre original : ONE PIECE Z
Créateur original : Eiichiro ODA
Format : Film
Durée : 108 min
Studio : Toei Animation
Réalisateur : Tatsuya NAGAMINE
Character designer : Eiichiro ODA
Site officiel
Z, un ancien amiral de la Marine, débarque avec son équipage sur une île du Nouveau Monde. Le but de leur voyage : dérober un minerai renfermant une énergie phénoménale capable de rivaliser avec la puissance des armes antiques. Mais Z et ses acolytes ont un autre objectif : l’extermination totale des pirates de toutes les mers du monde. Alors qu’il navigue dans les eaux du Nouveau Monde, l’équipage au chapeau de paille va croiser la route du terrible Z. Mais ce n’est pas le seul danger que vont devoir affronter Luffy et ses compagnons : leur vieil ennemi Aokiji et la Marine sont également sur leurs traces. Le sort du Nouveau Monde est désormais entre leurs mains et une bataille d’une ampleur sans précédent est sur le point d’éclater !
© Eiichiro Oda/"2012 One Piece" production committee
© Eiichiro Oda/ »2012 One Piece » production committee
 
Sorti en mai 2013 au cinéma en France, le onzième film estampillé One Piece revient en dvd et blu-ray collectors. Pour le coup, Kazé n’a pas fait une édition toute simple mais a tenu à faire plaisir aux fans avant tout en incluant le petit volume bonus (numéroté 1000) que les Japonais avaient pu avoir lorsqu’ils allaient réserver leur place de cinéma.

L’édition – Le plaisir des fans, certes, mais des bonus très maigres.

© Eiichiro Oda/"2012 One Piece" production committee
© Eiichiro Oda/ »2012 One Piece » production committee

J’en parlais en avant-propos, Kazé a eu la bonne idée d’inclure dans son édition de base (mais qui devient une édition collector puisque lorsque la première vague sera épuisée, il n’y en aura pas de deuxième) un petit manga intitulé One Piece 1000 qui nous livre les secrets de réalisations du film.

On y découvre ainsi les premières esquisses des personnages avec leurs nouveaux vêtements (ainsi que les travaux de recherche qui ont été nécessaires pour y arriver) mais aussi le storyboard de l’histoire de Z ainsi que de ses généraux. Avec ses 80 pages, il y a de quoi faire dans le détail (d’ailleurs, tout est écrit vraiment petit, ce qui fait que l’on peine parfois à repérer ce qu’on veut voir).

Le côté moins bon, ce sont les bonus du dvd puisque tout ce qui est proposé, c’est une interview des doubleurs… français. Alors oui, si vous êtes comme moi et que vous ne vous supportez pas la VF, eh bien… vous allez gentiment vous moquer de ce bonus et il ne vous restera plus rien. Dommage, on aurait apprécié voir le making of (bon, on va dire que ça c’est pardonné grâce au petit livret) ou un petit documentaire sur la série…

Le film – La vie de Z, un schéma digne d’une épopée.

© Eiichiro Oda/"2012 One Piece" production committee
© Eiichiro Oda/ »2012 One Piece » production committee

En tant que fan, le visionnage de ce onzième film vous laissera face à un dilemme. On est tiraillé entre le plaisir de voir Luffy et son équipage dans une nouvelle aventure qui commence de manière assez épique et l’horreur de voir l’une des fins les plus mauvaises de l’histoire de l’animation (et dans cette catégorie, je compte la fin d’Evangelion…).

Commençons par le positif, le travail fait sur Z est excellent. On a le droit à un passé bien fouillé comme on les aime et son backgroundd’ancien de la Marine lui donne un certain poids. Le flashback est plutôt bien placé dans le film (et il faut dire que ce n’était pas une mince affaire vu le nombre d’événements qui se déroulent) et nous montre un homme plus qu’un combattant. Si on voit bien, la carrière de Zéphyr va crescendo pour retomber d’un coup.

Cet homme à qui la chance souriait va voir son futur détruit et corrompu par les aléas du destin. C’est d’ailleurs en le voyant comme un homme qui se bat contre sa vie que l’on peut un peu mieux accepter la fin. Par contre, on a un peu plus de mal à accepter l’inutilité de ses deux subordonnés qui se font rétamer en un coup dans des combats plus que limites…

Le vrai problème de One Piece Z, c’est sa fin. La tension va monter tout au long du film pour retomber d’un coup et on en vient à se dire « Hein ? J’ai pas loupé quelque chose là ? ». Non, le spectateur ne rate rien, c’est juste que tout est trop soudain et peut-être qu’une part un peu trop importante est laissée à l’imagination. C’est dommage, d’autant plus que le reste du film est plutôt bon et se laisse regarder…

© Eiichiro Oda/"2012 One Piece" production committee
© Eiichiro Oda/ »2012 One Piece » production committee
  Sorti en mai 2013 au cinéma en France, le onzième film estampillé One Piece revient en dvd et blu-ray collectors. Pour le coup, Kazé n'a pas fait une édition toute simple mais a tenu à faire plaisir aux fans avant tout en incluant le petit volume bonus (numéroté 1000) que les Japonais avaient pu avoir lorsqu'ils allaient réserver leur place de cinéma. L'édition - Le plaisir des fans, certes, mais des bonus très maigres. J'en parlais en avant-propos, Kazé a eu la bonne idée d'inclure dans son édition de base (mais qui devient une édition collector puisque lorsque la première vague sera épuisée,…

Non, rien à voir avec Dragon Ball !

Histoire - 40%
Character design - 71%
Réalisation - 66%
Animation - 80%
Son - 68%
Edition - 33%
Dans son genre - 31%

56%

ZzZ

Un film qui aurait pu être excellent avec une animation et une direction artistique à mettre dans le haut du panier, One Piece Z est terni par sa fin. Quand on considère son parcours, Z aurait mérité mieux... et nous aussi.

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner