Publicité

Publicité

Boruto – Naruto le Film

Boruto – Naruto le Film Éditeur : Kana Home Video
Titre original : Boruto - Naruto the Movie
Créateur original : Masashi KISHIMOTO
Format : Film
Durée : 95 min
Studio : Studio Pierrot
Réalisateur : Hiroyuki YAMASHITA
Character designer : Masashi KISHIMOTO
Site officiel

Après un conflit qui a déchiré toute la région, Konoha connait enfin la prospérité et le progrès.
C’est dans ce contexte paisible que Naruto est nommé 7e Hokage à la tête du Village des Feuilles. Il prépare la tenue du prochain examen de sélection des Ninjas de Moyennes Classes afin de détecter de nouveaux talents. Seule ombre au tableau : son fils Boruto, qui lui en veut terriblement car il se sent délaissé. Mais voilà que Sasuke rentre brusquement au village avec des informations inquiétantes…
Boruto, en admiration devant le seul rival sérieux de son père, prend son courage à deux mains et supplie le dernier des Uchiwa de l’accepter comme disciple. Pendant les épreuves de l’examen, deux sombres individus s’attaquent à Naruto ! Boruto est tétanisé et ne doit la vie sauve qu’à l’intervention de Sasuke. Il découvre stupéfait que Naruto a disparu avec ses mystérieux agresseurs au cours de l’attaque éclair…

ATTENTION !
Cette critique contient quelques spoilers quant à la fin de Naruto !

N’y a-t-il pas de meilleure fin pour une saga longue de plus d’une décennie que celle où nos héros, nos amis, deviennent parents ? C’est ce que propose ce nouveau film de la licence Naruto à l’exception près que, cette fois, c’est son fils qui tient le haut de l’affiche : Boruto.

boruto010 boruto011

Même yeux bleus, même coupe jaune en pétard, même moustache de renard et même tempérament tête de mule mais visiblement la ressemblance entre Boruto et son père devrait s’arrêter là. Car ce qui a toujours profondément construit Naruto, c’est le fait d’avoir été un orphelin solitaire couplé avec un démon renard.
Du coup Boruto c’est un peu ce qu’il aurait pu donner s’il était né dans une famille chaleureuse avec un paternel hokage. Un gamin qui n’a aucune idée du sens des sacrifices et qui recherche l’approbation de son père dans tout ce qu’il entreprend. Bref pour tout ceux qui connaissent le parcours de Naruto, c’est un gamin pourri gâté et arrogant avec ça.

Si le film commence tout de suite à donner le ton sur la difficile relation père/fils, il n’explique pas vraiment comment notre héros à pu devenir si mauvais parent. Impossible de le blâmer complétement, on nous le présente comme le hokage de toutes les situations, usant et abusant de ses clones pour satisfaire toutes les demandes et étant tout simple à bout de force.
Pourtant, à ne pas avoir de famille ça aurait pu d’avantage lui donner la motivation de faire passer ses enfants en premier. Il connait la souffrance de la non reconnaissance et pourtant n’est pas capable lui même de la donner. C’est donc avec beaucoup de difficulté que l’on découvrira ce Naruto adulte qui n’a plus grand chose de son alter ego adolescent. Et ce ne sont pas les quelques scènes de combat qui vont nous le ramener, il s’est perdu dans son rôle de hokage et il a 95 minutes de film pour retrouver ses esprits.

boruto014 boruto009

Comme son nom l’indique, le film est uniquement tourné sur Boruto, les autres personnages secondaires n’auront droit qu’à quelques maigres apparitions mais aucun découlement scénaristique.
Ainsi on découvrira Sarada, la fille de Sakura et Sasuke qui a hérité du sharingan et qui désire devenir hokage, un grand regret de mon coté de ne pas avoir plus à son sujet dans le film. Il y a aussi Mitsuki qui complète leur formation de trois avec Konoha Maru comme professeur. Si vous voulez vraiment en savoir plus sur ce personnage, il faudra attendre la fin du générique, une petite scénette très sympa vous y attend et cela devrait vous faire sourire.

Coté enfant on est assez gâté aussi, on a le fils de Sai, de Lee, de Shikamaru, bref tous nos héros ont grandi et dans un manga très « dynastique » comme Naruto, c’est vraiment exaltant de voir leur progéniture ainsi que les techniques qu’ils maîtrisent.
Un dernier regret serait sur Himawari, la fille de Naruto et sœur de Boruto qui n’aura quasi aucune voix au chapitre malgré son byakugan. Bref un film très centré sur un personnage, trop peut être car un scénario plus large aurait peut être évité une scène finale clairement orientée, aussi jouissive soit-elle.

boruto003 boruto013

L’idée est donc d’un méchant mega puissant qui avale le chakra comme on mange un bonbon et qui d’ailleurs change d’apparence quand il ingère une personne très puissante (coucou Boo de DBZ tu as changé de série ?). Il se dirige droit vers les détenteurs de démon à queue, à commencer par Killer Bee que l’on verra en très très mauvaise posture et … et puis voilà, au revoir Bee c’était sympa de te revoir quelques secondes avant de … mourir ?

Ensuite viendra le tour de Naruto, malgré sa puissance il est emmené dans une autre dimension pour être vidé de son chakra, c’est alors qu’intervient la brigade de secours des 4 autres kage, menée par Sasuke et Boruto.
Je n’ai pas l’impression que c’était la grosse éclate sur le scénario, on a une histoire de fond complètement tournée sur Naruto et un scénario de base complètement tourné sur Boruto, forcément ça ne colle pas et ça s’en ressent grandement. On dirait que la dernière scène (voir le méchant tout court) n’était là que pour réjouir les fans mais sans réel lien avec le vrai héros du film si ce n’est encore un clin d’œil à DBZ.
Donc si la première partie explique les difficultés père/fils, la seconde est purement nekketsu, c’est baston puissance 10, alliance Naruto/Sasuke au plus haut point et ça, ça vaut vraiment le coup.

boruto008 boruto007

Revoir le démon renard, revoir Susano très franchement ça rend vraiment chaotique avec une surpuissance illimitée auquel plus personne ne croit, mais bon ça met du baume au cœur. Du coup exit tous les personnages secondaires, finit aussi les problèmes de famille et gros happy ending. C’est rapide, c’est bâclé mais toi t’es fan, t’as vu ce que tu voulais donc t’es content. Un peu dommage pour un film qui s’annonce comme le « der des der », on sent la volonté de présenter un thème de fond sur la parentalité, mais le méchant du jour sape tout ça.

Au final il y a quand même beaucoup de bon dans ce film, Sasuke est enfin présenté comme un type acceptable, Konoha est devenue une ville prospère et moderne, l’accent sur ce point est très bien intégré même si j’ai toujours eu du mal avec l’association « ville ninja traditionnelle début du siècle » et « on a l’électricité et le tout confort si on veut » mais bon c’est pour chipoter, voir Boruto jouer à la console ça rend le film plus actuel pour le spectateur.

Le coté fan service plaira forcément aux aficionados de la série, sur ce point j’insiste c’est vraiment jouissif de voir Kurama et Susano à fond, le final est également mignon avec pas mal de flashback, de photos qui vous rendront nostalgique. Cela fait plus de dix ans qu’existe Naruto, on a l’impression de dire au revoir à un copain qui a grandi et ça prend au cœur mais peut être qu’ils se sont trop reposés sur ce sentiment et c’est ce qui rend ce film bancal, tu peux pas faire dans le sentiment et le film d’action en même temps.

Côté moins on aurait pu avoir une qualité égale, c’est rageant de voir des scènes mal dessinées à coté d’autres beaucoup mieux servies. Les musiques m’ont, également, semblées bien fades, où sont passés les thèmes puissants de Shippuden ? On reconnaîtra a un moment du film une reprise de l’un de ces thèmes justement, mais vraiment sur un court moment.

Mais dans l’ensemble ça se tient, ce n’est pas de la grande animation, mais c’est un film qui ravira tous les fans de Naruto, de toute façon soyons honnête, il aurait pu être vraiment naze qu’on aurait quand même aimé retrouver notre ninja en tenue orange. Espérons que ses aventures ne se terminent ainsi, on est toujours pas préparé à lui dire au revoir.

boruto016 boruto018

Boruto – Naruto le Film sort le 16 septembre au cinéma, distribué par Eurozoom et Kana Home Video.

ATTENTION ! Cette critique contient quelques spoilers quant à la fin de Naruto ! N'y a-t-il pas de meilleure fin pour une saga longue de plus d'une décennie que celle où nos héros, nos amis, deviennent parents ? C'est ce que propose ce nouveau film de la licence Naruto à l'exception près que, cette fois, c'est son fils qui tient le haut de l'affiche : Boruto. Même yeux bleus, même coupe jaune en pétard, même moustache de renard et même tempérament tête de mule mais visiblement la ressemblance entre Boruto et son père devrait s'arrêter là. Car ce qui a toujours…

Ninja Boo en action

Histoire - 43%
Character design - 57%
Réalisation - 52%
Animation - 46%
Son - 51%
Edition - 62%
Dans son genre - 60%

53%

Rasengan!

Sans être un bon film de Naruto il en restera néanmoins un incontournable tant il est intéressant de voir les rejetons de la nouvelle génération. Si Boruto est rapidement casse pied avec sa crise d'ado, Sarada ou Mitsuki remportent tous les suffrages. Et la scène de combat où Sasuke et Naruto œuvrent enfin ensemble ferait verser une petite larme de bro code.

A propos de Marcy

Juste un chat qui traine partout, fan de Sailormoon devant l'éternel, spécialiste du glauque et du déviant, chose étrange: ne travaille pas/plus dans le monde de l'animation.

Un commentaire

  1. Merci pour ce super article! Mais après lecture, je ne suis plus sur d’avoir envie d’aller y jeter un coup d’oeil… L’histoire du film semble tout de meme assez plan-plan… Naruto reste une excellente licence (bien que l’anime se perde en fillers totalement inutiles, veritable invitation a décrocher…), ce serait dommage qu’ils poussent maintenant le vice jusqu’a utiliser le film pour faire une suite version GT…

Laisser un commentaire

banner