Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Manga / Yamatogawa parle de son séjour en France

Publicité

Vanilla Essence
© Yamatogawa / Akaneshinsha

Yamatogawa parle de son séjour en France

Le mangaka hentai Yamatogowa était l’invité du salon lyonnais Japan Touch l’an passé. Dans son dernier one-shot, Vanilla Essence, il raconte comment il a vécu son séjour en France.

Vanilla-Essence Yamatogawa-Vanilla-Essence-message
© Yamatogawa / Akaneshinsha

Les éditions Taïfu Comics, qui éditent l’auteur en France, nous proposent une traduction du texte :

« J’ai eu la chance d’être invité à la Japan Touch, un événement centré autour de la culture japonaise, principalement afin de participer à des séances de dédicaces. Il s’agit d’une convention un peu semblable à la Japan Expo de Paris dont on entend parfois parler à la télévision. La Japan Touch, pour sa part, a lieu dans la deuxième plus grande ville de France, Lyon.  Cette édition de la Japan Touch avait pour thème l’érotisme, c’est donc en tant qu’auteur de mangas Hentai que j’y ai été invité. Jusqu’alors, je n’avais jamais participé à ce type de séances de dédicaces, pas même au Japon. Vu que je suis une sorte d’ermite qui ne sort jamais de chez lui, je ne savais vraiment pas ce que j’allais faire une fois que j’allais me retrouver face à tous ces gens et j’étais un peu inquiet. Au final, j’ai passé ces deux jours à dédicacer des livres et des posters du matin au soir, en répétant sans arrêt « bonjour » et « merci beaucoup », et la convention s’est finie beaucoup plus rapidement que ce que je pensais. Une interprète traduisait ce que les fans me disaient et certains m’ont même parlé directement en japonais, j’en garde vraiment de très bons souvenirs. Le fait de pouvoir rencontrer en personne tous ces lecteurs français, qui habitent si loin du Japon et qui pourtant lisent mes livres… C’était un sentiment plutôt étrange.

J’avais pris la peine de venir jusqu’en France (en d’autre terme, l’autre bout du monde, pour moi !), je n’allais donc pas rentrer directement une fois la convention finie ! C’est pour cela que j’ai pris la décision de prolonger mon séjour et de me rendre à Paris pour y faire un peu de tourisme. J’ai pu voir la tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, le musée du Louvre et même la Cathédrale Notre Dame ! Bon, ça reste le parcours habituel de tous les touristes qui passent à Paris. J’ai fait plus ou moins la même chose à Lyon également, mais rien qu’en parcourant les rues de ces deux villes, j’ai eu l’occasion de découvrir des choses, des paysages que je n’avais encore jamais vus auparavant, c’était fantastique ! Je me suis aussi rendu au musée de l’Armée, mais je regrette de ne pas avoir pu y aller avant d’écrire Power Play. Il regorgeait d’armes, armures et autres que j’aurais pu utiliser comme références… »

Yamatogawa dans le manga Vanilla Essence

Vanilla Essence est, pour le moment, inédit en France (il est paru fin septembre au Japon) mais ne devrait pas tarder à arriver dans la collection Sans Interdit de l’éditeur spécialisé.

Source : Taïfu Comics

Publicité

A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Un commentaire

  1. Assez content de connaitre le ressenti d’un mangaka venu en France pour un salon. On a très peu de retour en général. Là, ça semble plutôt positif, c’est plaisant.

Laisser un commentaire

banner