Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Événements / Une exposition rétrospective consacrée à Jun MOCHIZUKI (Pandora Hearts) à Paris

[Dossier] Bilan de l’année manga 2016 : les tops, les flops, l’état du marché…

Publicité

Rétrospective Jun Mochizuki

Une exposition rétrospective consacrée à Jun MOCHIZUKI (Pandora Hearts) à Paris

Alors que son manga phare, Pandora Hearts, prendra fin chez nous en avril prochain, la Maison de la Culture du Japon à Paris (MCJP) va consacrer une rétrospective à la mangaka Jun MOCHIZUKI.

Au programme : illustrations originales, croquis préparatoires, esquisses, matériel inédit issu de son nouveau manga… Une rétrospective qui reviendra sur les neuf années de travail dédiées à Pandora Hearts.
Si vous aimez cette artiste, n’hésitez pas : l’entrée est libre !

L’exposition se déroulera du 29 mars au 9 avril 2016, à la Maison de la Culture du Japon à Paris, 101 bis quai Branly 75015 Paris, métro 6 : Bir-Hakeim ou RER C : Champ de Mars – Tour Eiffel.

MCJP 155532-pandora-heart-2
© Jun Mochizuki / SQUARE ENIX CO., LTD.

Pour l’occasion, MOCHIZUKI a réalisé un shikishi exclusif qui sera distribué aux gens venus voir l’exposition.

Shikishi Pandora Hearts
© Jun Mochizuki / SQUARE ENIX CO., LTD.

En France, Pandora Hearts est publié aux éditions Ki-oon.

SYNOPSIS : PANDORA HEARTS
Oz Vessalius, 15 ans, est l’héritier d’un des quatre grands duchés du pays. Le jour de sa cérémonie de passage à l’âge adulte, des bourreaux masqués le précipitent dans un monde sombre et confus, l’Abysse, pour un crime dont il ignore tout.
Dans cette prison à l’écart du temps, il rencontre Alice, une jeune fille aux pouvoirs mystérieux, qui lui propose de nouer un pacte pour l’arracher à ce cauchemar. Mais l’organisation secrète Pandora, qui a pour mission de lever le voile sur les mystères de l’Abysse, attend son retour de pied ferme…

Pandora Hearts 1 Pandora Hearts 2 Pandora Hearts 3 Pandora Hearts 4

Source : MCJP




A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner