Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Manga / Une bourse Slam Dunk pour les jeunes basketteurs nippons

Publicité

Bourse Slam Dunk
協力:公益財団法人 日本バスケットボール協会 ©Inoue Takehiko, I.T. Planning Inc. / Shueisha Inc.

Une bourse Slam Dunk pour les jeunes basketteurs nippons

Takehiko INOUE, le mangaka de Slam Dunk et de Vagabond, et l’éditeur japonais Shueisha lancent une bourse Slam Dunk (Slam Dunk Scholarship) à destination des jeunes basketteurs.

Dans une volonté de rendre tout ce que le basket-ball lui a apporté, l’artiste à choisit de reverser une partie des royalties générées par son manga pour créer une bourse.
Celle-ci visera à aider de jeunes basketteurs dans le paiement de leurs études, avec en point de mire le championnat universitaire nord-américain NCAA pour les plus talentueux.

Slam Dunk Scholarship

Le programme est prévu sur la période d’avril 2017 à mai 2018, et se déroulera à l’école St. Thomas More School à Oakdale (Californie).
La sélection des candidats à débuté depuis le 18 décembre, et se poursuivra jusqu’au 29 janvier 2016. Takehiko INOUE fera parti du jury qui choisira les heureux élus.

SDS1 SDS2 SDS3

Slam Dunk T1 untitled Slam Dunk T3 Slam Dunk T4

En France, le manga Slam Dunk est édité par Kana.

SYNOPSIS : SLAM DUNK
D’un côté, Hanamichi Sakuragi, un grand rouquin, voyou, rebelle à ses heures et dont la principale caractéristique est d’être malheureux en amour. De l’autre, la jolie Haruko, très grande fan de basket… dont Hanamichi tombe éperdument amoureux! Il n’en faut pas plus à notre héros pour se jeter à corps perdu dans ce sport dont il ne connaît absolument rien. Mais un amour n’est pas forcément réciproque… C’est ce que Hanamichi va d’abord découvrir et c’est ce qui va ensuite le motiver à donner le meilleur de lui-même.

Source : Comic Natalie

A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner