Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Cinéma / Un nouveau film et un drama pour Higanjima

Publicité

Un nouveau film et un drama pour Higanjima

Higanjima, le manga de Kôji MATSUMOTO, va avoir droit à un nouveau film live et un second drama.

En 2016, le manga horrifique aura droit à deux nouvelles adaptations en live-action : un long-métrage et une nouvelle série TV.
Les deux formats adapteraient Higanjima – Saigo no 47 Hiai (séquelle en 16 volumes du manga original).

En 2010, l’oeuvre avait déjà fait l’objet d’un long-métrage avec acteurs réalisé par le coréen Kim TAE-GYUN.
Puis, en 2013, le manga fut transposé en un drama de dix épisodes.

Les acteurs japonais Shunya SHIRAISHI et Ryôhei SUZUKI reprendraient leurs rôles de Akira MIYAMOTO et de Atsushi MIYAMOTO tenus dans la série TV.

higanjima

higanjima movie higanjima drama

Le manga est édité, en France, chez Soleil Manga.

higanjima-l-ile-des-vampires-01 higanjima-l-ile-des-vampires-02 higanjima-l-ile-des-vampires-03 higanjima-l-ile-des-vampires-04

SYNOPSIS
Parti à la recherché de l’un des leur, un groupe de jeunes débarque sur Higanjima, une île infestée de vampires. Aki, le frère du disparu, rencontre une mystérieuse femme avec une morsure au cou. Il succombe à son charme puis elle disparaît. Le lendemain, un ami d’Aki la croise et est intrigué par son comportement et le fait qu’elle connaisse Aki. Il décide de la suivre, mais elle est accompagnée par un homme mystérieux qui le repaire aussitôt et le tue presque sur place. Plus tard, Aki, retrouve la femme mystérieuse, Camilla, après une confession sur l’oreiller, elle lui donne le permis de conduire son frère et l’invite à se rendre dans le village isolé où elle aurait trouvé le permis. Mais les deux amis se concertent et trouvent la fille qu’ils ont rencontré suspecte. Ils décident alors de l’espionner et découvrent alors que l’homme qui avait failli tuer l’un d’eux est un vampire. Ce dernier les a repérés et est bien décidé à ne pas les laisser partir.

Source : ANN

A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner