Japan Expo - 18ème Impact

Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Manga / Sukedachi 09, de Seishi KISHIMOTO, chez Kurokawa

[Dossier] Bilan de l’année manga 2016 : les tops, les flops, l’état du marché…

Publicité

Sukedachi 09, de Seishi KISHIMOTO, chez Kurokawa

Le dernier manga de Seishi KISHIMOTO (Satan 666, Blazer Drive, Crimson Wolf), Sukedachi 09 (Sukedachi Nine), arrive chez Kurokawa.

Sukedachi-Logo_440

Titré pré-publié dans le Shônen Gangan de Square Enix depuis 2014, Sukedachi 09 compte, à ce jour, quatre volumes reliés au Japon.

« Seishi Kishimoto fait ici revivre les légendaires “Sukedachi”. Durant l’ère Meiji, une loi dite « de Réparations » permettait aux familles de victimes de faire appel à ces guerriers spécialement entraînés pour laver l’affront subit par leurs proches assassinés. Les assassins endossaient alors la peine des familles et exécutaient les criminels de la manière dont ils avaient péché », nous indique l’éditeur.

Le premier tome français sera disponible le 9 juin prochain, pour 7,65€, et le second le 8 septembre.

SYNOPSIS
Véritables incarnations de la loi du Talion dans le Japon féodal, les « Sukedachi », des guerriers d’élites, ont disparu après des siècles de présence… mais les voici de retour au sein d’une organisation gouvernementale pour appliquer leur justice : impitoyable, irrémédiable et définitive ! Bras vengeurs, assassins, mercenaires, anges exterminateurs ou démons… qui sont ces guerriers aux multiples noms ? Face à une société moderne qui semble trop laxiste vis-à-vis de la criminalité, les Sukedachi reviennent pour rétablir une justice radicale qui a fait ses preuves. Mais où s’arrête la justice et où commence la vengeance ?

Sukedachi-T1-3D_440

Sukedachi 09 1 Sukedachi 09 2 Sukedachi 09 3 Sukedachi 09 4

Source : Kurokawa




A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner