Publicité


Accueil / Actualité / Actualité Manga / Le shôjo manga Aromantic (Love) Story d’Haruka ONO annoncé chez Akata

Le shôjo manga Aromantic (Love) Story d’Haruka ONO annoncé chez Akata

Akata annonce l’arrivée à son catalogue du shôjo manga Aromantic (Love) Story (Kiryû-sensei wa Renai ga Wakaranai.) d’Haruka ONO.

Pré-publié entre 2016 et 2017 sur le site Ura Sunday des éditions Shogakukan, le titre s’est terminé au Japon avec la parution de son cinquième volume relié.

« Avec un dynamisme et un humour la rapprochant plutôt d’un Princess Jellyfish, un style graphique hérité de shônen mangas, Aromantic (Love) Story va surprendre, à n’en pas douter, va questionner sur la nature même du sentiment amoureux, du désir… Cette série rappellera magistralement, en outre, que les femmes n’ont pas besoin d’être en couple pour se définir ! »

Le premier tome version française d’Aromantic (Love) Story paraîtra le 3 mai prochain.

SYNOPSIS
Futaba Kiryû, 32 ans, est autrice de mangas. Ce qu’elle adore par-dessus tout, c’est dessiner des shônen bien sociaux ! Le problème, c’est que ce genre ne marche plus du tout… Du coup, pour essayer de vraiment lancer sa carrière, son éditeur lui propose (impose ?) de s’essayer à un autre genre de shônen : le harem manga ! Gros hic : elle déteste ça, et surtout… elle ne s’intéresse pas du tout à l’amour. Bien malgré elle et agacée par l’injonction sociale qui impose aux femmes d’être forcément amoureuses, elle entame l’écriture d’un shônen manga romantique. Contre toute attente, le succès est immédiat, et la voilà condamnée à continuer de dessiner une série à laquelle, elle-même, elle ne comprend rien… Pour ne rien arranger, elle se retrouve très vite prise entre deux feux : d’un côté, la touchante vénération d’un assistant de douze ans son cadet, de l’autre, la séduction flamboyante d’un scénariste d’anime quadragénaire. Une situation cauchemardesque pour cette célibataire endurcie…




A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la "génération Club Dorothée", c'est un gros lecteur de mangas depuis plus de 20 ans et fan invétéré de Dragon Ball. Fondateur du podcast Mangacast, il est aussi l'un des créateurs de Manga Mag.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.