Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Manga / Sans aller à l’école, je suis devenu mangaka annoncé chez Akata

Publicité

Gakkô e Ikenai Boku to 9-nin no Sensei

Sans aller à l’école, je suis devenu mangaka annoncé chez Akata

Les Éditions Akata annoncent l’arrivée du manga Sans aller à l’école, je suis devenu mangaka (Gakkô e Ikenai Boku to 9-nin no Sensei) de Syoichi TANAZONO.

Pré-publié dans Web Comic Action de Futabasha, ce one-shot semi-autobiographique de presque 300 pages sera disponible en librairies en février prochain.

« Syoichi Tanazono, nous raconte avec justesse et émotion ses difficultés d’intégration à l’école… Un oeuvre importante, à n’en pas douter, qui nous rappelle l’importance de l’Art dans l’éducation », selon l’éditeur.
Assurément encore une œuvre engagée et porteuse de message pour une maison d’édition habituée à bousculer les lignes.

À noter que le grand Akira TORIYAMA (Dragon Ball, Dr. Slump) signe une postface dans cet ouvrage.

SYNOPSIS
Le jeune Masatomo aurait pu avoir une vie normale : jusqu’à son entrée à l’école primaire, il était en effet un petit garçon plutôt jovial. Mais hélas, en première année, sa trop colérique professeur lui donne un gifle particulièrement violente et pas du tout justifiée. Dès lors, la spirale infernale commence pour Masatomo, qui n’ose plus retourner à l’école : peur du regard d’autrui et des rumeurs, incapacité à sortir de chez lui, difficultés à s’intégrer et à se comporter naturellement avec les autres… Tous les ans, malgré les efforts de ses parents, mais aussi de nombreux professeurs et pédagogues, il n’arrivera jamais à suivre une scolarité ordinaire. Préférant passer ses journées chez lui, à copier des dessins de Dragon Ball… Et si, au fil des pages, une vocation salvatrice était en train de naître ?

Gakkô e Ikenai Boku to 9-nin no Sensei

Source : Akata

A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Un commentaire

Laisser un commentaire

banner