Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Manga / Un nouveau manga spin-off pour Seven Deadly Sins

[Dossier] Bilan de l’année manga 2016 : les tops, les flops, l’état du marché…

Publicité

© Chie SAKAMOTO, Nakaba SUZUKI / Kôdansha

Un nouveau manga spin-off pour Seven Deadly Sins

Seven Deadly Sins (Nanatsu no Taizai), le shônen à succès de Nakaba SUZUKI, vient de voir débarquer un nouveau spin-off !

Nommée Seven Deadly Sins Production, cette comédie de Chie SAKAMOTO va débuter sa pré-publication dans le magazine ARIA de Kôdansha fin novembre.

Ce manga imagine ce qu’il en serait si Seven Deadly Sins était un drama télévisé. Seven Deadly Sins Production va mettre en scène les mauvaises habitudes des acteurs dans leur vie de tous les jours et pendant le tournage de la série, dans laquelle Meliodas joue le rôle d’un enfant génie.

Seven Deadly Sins Production
© Chie SAKAMOTO, Nakaba SUZUKI / Kôdansha

En France, Seven Deadly Sins est édité par Pika.

SEVENDEADLYSINS1 SEVENDEADLYSINS2 SEVENDEADLYSINS3 SEVENDEADLYSINS4

SEVENDEADLYSINS5 Seven_Deadly_Sins_06_JKT2 Seven_Deadly_Sins_07_JKT.indd

SYNOPSIS : SEVEN DEADLY SINS
Il y a dix ans, au royaume de Britannia, un groupe de chevaliers très cruels, les Seven Deadly Sins, s’est rendu coupable d’un crime abominable… Depuis, ils ont disparu et personne ne sait ce qu’ils sont devenus ! La princesse Elizabeth est prête à tout pour retrouver ces légendaires chevaliers. À ses yeux, ils représentent le seul espoir du royaume contre les surpuissants Chevaliers Sacrés qui ont renversé le pouvoir et sèment la terreur ! Sa rencontre avec Meliodas, un garçon à la force exceptionnelle, et Hawk, son cochon, marque le début d’une quête riche en rebondissements, où magie et combats sont au rendez-vous !

Source : ANN




A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner