Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Cinéma / Un nouveau film live pour Death Note

Publicité

Un nouveau film live pour Death Note

La série télévisée live, qui s’est achevée ce dimanche, au Japon, a laissé une annonce importante : un nouveau film consacré à la licence Death Note va voir le jour.

Le long-métrage sera réalisé par Shinsuke SATO (Gantz), et son nom provisoire est « Death Note 2016 ».

Ce serait la séquelle « interdite » des deux précédents films live Death Note et Death Note – The Last Name. L’histoire y ferait directement suite, de nos jours, avec des protagonistes ayant reçu l’ADN de Light et de L.

news_xlarge_deathnote_logo_2016_re

Death Note film Death-Note-2-The-Last-Name

Le manga Death Note, de Takeshi OBATA et Tsugumi OHBA, est publié, en France, par les Éditions Kana, et termine en 13 volumes (6 volumes pour la black edition). Il a été adapté en une série animée de 37 épisodes.

Death Note T1 Death Note T13

SYNOPSIS
Light Yagami est un lycéen âgé de 17 ans, jeune homme brillant, fils d’un policier, il découvre un étrange carnet qui se révèle être le livre d’un dieu de la mort : Ryûk ! Light apprendra vite quels terribles pouvoirs renferment ce carnet : tous ceux dont le nom est inscrit dans le Death Note sont appelés à mourir dans les 40 secondes qui suivent !
Les implications sont énormes et en possession d’un tel carnet Light est potentiellement capable d’imposer sa loi à un monde qu’il estime perverti. Mais peut-on choisir qui va vivre et qui va mourir ? Certaines personnes méritent-elles de mourir par la seule volonté d’un adolescent, à la fois juge et bourreau pour une sentence irrévocable ?
En agissant de la sorte Light devient lui-même un criminel, il éveille ainsi l’attention de L, enquêteur mystérieux mandaté par Interpol. Un duel sans merci s’engage entre ces deux esprits exceptionnels !

Source : ANN

A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner