Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Manga / Les mangas Chiisakobé et Le Club des Divorcés récompensés à Angoulême !

Publicité

Le Club des divorcés T2

Les mangas Chiisakobé et Le Club des Divorcés récompensés à Angoulême !

Les gagnants des Fauves du Festival International de la bande dessinée d’Angoulême 2017 viennent d’être d’être dévoilés, et deux mangas figurent parmi eux : Chiisakobé de Minetarô MOCHIZUKI et Le Club des Divorcés (Rikon Club) de Kazuo KAMIMURA !

Chiisakobé
de Minetarô MOCHIZUKI est récompensé du Prix de la Série
Le manga (terminé en 4 tomes) est édité chez Le Lézard Noir

« Après avoir rencontré le succès dans le manga d’horreur, le Japonais Minetarô Mochizuki change complètement de ton et de style graphique en adaptant un roman célèbre de Shûgorô Yamamoto. Toute la richesse de son écriture se trouve dans cette comédie humaine drôle et touchante, une histoire intime où le trait et la précision du découpage rendent toute la tension du langage corporel des personnages. »

Le Club des Divorcés 
(Rikon Club) de Kazuo KAMIMURA est récompensé du Prix du Patrimoine
Le manga (terminé en 2 tomes) est édité chez Kana

« À Tokyo, la jeune Yuko tient un bar où se réunissent différents habitués, divorcés comme elle, pour boire jusque tard dans la nuit dans l’espoir d’oublier leurs soucis et la honte qu’ils ressentent. Dans ce manga réalisé à l’aube des années 1970, Kamimura dénonce avec vigueur l’opprobre qui est jetée au Japon sur les femmes divorcées… »

Une jolie moisson pour le manga en cette édition 2017 après la polémique de l’an passé.
Félicitations à Minetarô MOCHIZUKI et à feu le grand Kazuo KAMIMURA pour ces prix, et bien sur, aussi, à leurs éditeurs !

Source : Festival BD d'Angoulême




A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la "génération Club Dorothée", c'est un gros lecteur de mangas depuis plus de 20 ans et fan invétéré de Dragon Ball. Fondateur du podcast Mangacast, il est aussi l'un des créateurs de Manga Mag.

Laisser un commentaire

banner