Publicité


Accueil / Actualité / Actualité Manga / Le mangaka Tite KUBO se confie après la fin de Bleach

Bleach

Le mangaka Tite KUBO se confie après la fin de Bleach

C’est vendredi, dans l’émission Arichatto ww du site Fuji TV on Demand, que l’on a appris plusieurs informations sur le shônen manga Bleach et sur son auteur Tite KUBO. En effet, ce dernier était l’invité principal de l’émission dans laquelle son éditeur (tantô), M. MURAKOSHI, était aussi présent.

Bleach

Monsieur MURAKOSHI, l’actuel éditeur de Tite KUBO, indique être le neuvième tantô de l’auteur depuis ses débuts professionnels. Il est devenu son éditeur après la fin du manga Bleach et à l’occasion de l’émission Arichatto ww, c’est la dixième fois qu’il rencontre le mangaka.

Le mangaka Tite KUBO avoue être en vacances depuis la fin de Bleach et n’a pas encore pensé à son prochain manga. Il peut faire des grasses matinées, et il avoue adorer ça.
Depuis deux ans, l’auteur en profite aussi pour jouer au jeux vidéo et il aime ça aussi. Il ajoute que deux ans de repos ce n’est pas encore assez et qu’il en profite au maximum. Il indique qu’il avait même dit, lors d’une émission de radio, qu’il allait se reposer pendant quinze ans !
Quinze ans de publication et donc quinze ans de repos. Il fait ainsi référence à Riichiro INAGAKI, le scénariste de Dr.Stone, qui après 7 ans de publication avec Eyeshield 21 avait pris 7 ans de vacances.

A propos du one-shot prévu pour les 50 ans du magazine Weekly Shônen Jump, Tite KUBO annonce qu’il avance bien mais ne donne pas de date précise pour sa complétion mais il sait en gros de quoi parlera l’histoire. Il indique aussi qu’il y a peu de chance que ce one-shot ne devienne une série.

L’auteur ajoute que depuis la fin de Bleach, il est en pleine forme et n’a plus du tout de problème au niveau de son corps. Il avoue que durant les cinq dernières années de publication, son corps étant en « lambeau ».

Le présentateur de Arichatto ww demande à l’auteur s’il a pratiqué le kendô pour pouvoir dessiner Bleach et celui-ci lui répond par la négative.
Il lui demande aussi s’il aime les mangas historiques, de samouraïs, de combats, et l’auteur répond qu’il n’aime pas vraiment ça et même qu’en règle générale il ne porte pas trop d’intérêt aux choses japonaises en dehors de la nourriture qu’il aime beaucoup.
On lui demande aussi s’il y a eu un changement dans sa façon de dessiner entre le premier et le cinquième volume relié (l’arrivé de Chad) et KUBO répond par la négative, il pense même que son dessin était assez moche jusqu’au quinzième tome environ. L’auteur avoue aussi que jusqu’au tome 20, il n’aimait pas trop son dessin.

Tite KUBO indique qu’à propos de l’arc Arrancar, les noms des protagonistes viennent tous d’architectes.

Concernant l’utilisation de phrases, de tournures ou de mots anciens, l’auteur indique qu’il aime lire les dictionnaires et que ça vient de là.
On demande à l’auteur s’il a commencé Bleach car il pouvait ressentir (ou voir) les esprits et les fantômes il répond qu’on lui demande souvent ça mais que ce n’est pas le cas.

À propos du personnage de Mayuri Kurotsuchi, Tite KUBO indique qu’il ne s’agit pas d’un masque mais de peinture, et que cela doit lui prendre, à Mayuri, 30 minutes pour le réaliser à chaque fois.
À propos du personnage de Kon, l’auteur avoue qu’il ne sait pas ce qu’il est advenu de lui après la fin de la série mais qu’il devrait logiquement encore se trouver chez les Kurosaki.
L’auteur indique aussi qu’il n’a pas de personnage préféré et qu’il les aime tous autant.

À propos des katanas, si Tite KUBO devait choisir, il pencherait sans doute pour le Zabimaru de Renji Abarai.
Il indique qu’il aime bien dessiner les chauves et, qu’en plus, c’est plus simple à dessiner !

Concernant le personnage de Kisuke Urahara, KUBO pense qui’il est sans doute encore dans sa boutique. Si on demande à l’auteur de le dessiner, il décidera s’il en a envie à ce moment là mais pour le moment ce n’est pas du tout le cas.

À propos des divers adaptations (animé, jeux vidéo, pièce de théâtre, film live), l’auteur avoue qu’il a été content à chaque fois du travail effectué.

Enfin, concernant ses anciens assistants, Tite KUBO pense qu’ils travaillent actuellement chez d’autres mangakas mais ajoute qu’ils ont tous reçu, pour fêter la fin de Bleach, une belle prime de départ.

Traduction : Marco06

[Dossier] Bleach : Arc Soul Society




A propos de Manga Mag

Manga Mag est un site francophone consacré au manga et à l'animation japonaise, à travers des chroniques de titres, des dossiers, des reportages et l'actualité du domaine.

2 commentaires

  1. mais pourtant il etait soit disant trop malade pour se rendre au magic…lol…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.