Japan Expo - 18ème Impact

Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Manga / La mangaka Rumiko TAKAHASHI fête ses 200 millions d’exemplaires !

[Dossier] Bilan de l’année manga 2016 : les tops, les flops, l’état du marché…

Publicité

La mangaka Rumiko TAKAHASHI fête ses 200 millions d’exemplaires !

Nous en parlions il y a quelques jours, la mangaka Rumiko TAKAHASHI (auteure de Maison Ikkoku, Urusei Yatsura, Ranma 1/2, Inu-Yasha…) a vu le tirage de ses différentes œuvres atteindre le chiffre de 200 millions d’exemplaires dans le monde.
À cette occasion, son éditeur, Shogakukan, va proposer une programmation spéciale dans les magazines Weekly Shônen Sunday et Shônen Sunday S !

news_xlarge_2okusatsu

Deux one-shots sont prévus dans les numéros 17 et 18 du Weekly Shônen Sunday, dont le premier se nommera Sennen no Mushin (L’Innocence Millénaire).
De plus, 29 artistes réaliseront des dessins hommage aux œuvres de cette grande dame du manga qui fêtera ses 60 ans en octobre prochain.

Sennen no Mushin
Sennen no Mushin ©Rumiko TAKAHASHI/Shogakukan

On aura, aussi, droit à la ressortie de l’histoire courte Kattena Yatsura (publiée originellement en 1978) qui aura permis la sérialisation d’Urusei Yatsura (Lamu) dans le numéro Shônen Sunday S qui sera consacré à l’auteure et où ses différents responsables éditoriaux choisiront leur planche préférée parmi ses mangas. De même on y trouvera des autocollants et un jeu de cartes aux couleurs des personnages de Rumiko TAKAHASHI.
Le numéro paraîtra fin mars au Japon.

©Rumiko TAKAHASHI/Shogakukan

En France, Urusei Yatsura et Ranma 1/2 sont parus chez Glénat, Maison Ikkoku chez Tonkam, Inu-Yasha chez Kana.
Plus récemment, Delcourt/Tonkam vient de proposer le one-shot Rumic World 1 or W à son catalogue, et le shônen RINNE est toujours en cours de parution chez Kazé.

Nos remerciements à Guigui et à Marco ! 😉

Rumic world 1 or W

Price: EUR 19,99

5.0 étoiles sur 5 (1 customer reviews)

12 used & new available from EUR 15,96

Source : Natalie



A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner