Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Manga / Le manga historique Reine d’Égypte de Chie INUDOH chez Ki-oon

[Dossier] Bilan de l’année manga 2016 : les tops, les flops, l’état du marché…

Publicité

Le manga historique Reine d’Égypte de Chie INUDOH chez Ki-oon

Ki-oon annonce l’arrivée à son catalogue du manga historique Reine d’Égypte (Aoi Horus no Hitomi – Dansô no Joô no Monogatari) de Chie INUDOH dans la collection Kizuna.

Pré-publié depuis 2014 dans le magazine Harta d’Enterbrain, le titre compte pour l’heure deux volumes reliés au Japon.

Un titre qui  nous emmène dans une « Égypte ancienne revisitée à travers les yeux d’Hatchepsout, la première grande reine de l’histoire de l’humanité » selon sont éditeur, qui ajoute : « Reine d’Égypte n’est pas seulement un régal pour les yeux, c’est aussi une fresque historique minutieusement documentée sur le combat d’une femme trop libre pour son époque. »

Le premier tome en français paraîtra le 9 mars 2017, pour 7,90€.

SYNOPSIS
C’est le début d’une nouvelle ère dans l’Égypte des pharaons : le mariage de la jeune Hatchepsout et de son demi-frère Séthi fait de ce dernier l’héritier légitime du trône, sous le nom de Thoutmosis II. Représentants des dieux sur terre, ils resplendissent sous leurs parures et forment à première vue un couple parfait. Seulement, sous ses airs d’épouse idéale, Hatchepsout cache une colère profonde… Elle ne veut pas être simple reine, mais plutôt devenir pharaon elle-même, comme son guerrier de père ! Enfant, elle ne cessait d’humilier Séthi au combat à l’épée, et elle est imbattable au tir à l’arc. Pourquoi ne serait-elle pas digne d’accéder au rang suprême, juste parce qu’elle est née femme ? Pour Hatchepsout commence alors un combat pour s’affranchir des conventions ancestrales d’une des plus grandes civilisations du monde !

Reine d’Egypte T01 (01)

Price: EUR 7,90

4.5 étoiles sur 5 (8 customer reviews)

9 used & new available from EUR 7,90

Source : Ki-oon




A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner