Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Manga / La licence manga MIAOU ! annoncée chez nobi nobi !

Publicité

La licence manga MIAOU ! annoncée chez nobi nobi !

La licence manga MIAOU ! annoncée chez nobi nobi !

L’éditeur jeunesse nobi nobi ! annonce la parution d’une nouvelle franchise féline, MIAOU !, avec l’édition de 2 mangas : MIAOU ! Le quotidien de Moustic et MIAOU ! Big-Boss le magnifique, tous deux de Minori KAKIO.

Les deux titres paraitront en alternance, et permettront de suivre les histoires en parallèles.
MIAOU ! Le quotidien de Moustic sortira en septembre 2015 (208 pages, 7,50€), et MIAOU ! Big-Boss le magnifique en novembre 2015 (192 pages, 7,50€),.

Miaou-Moustic1_couverture    Miaou-Big-Boss1_couverture

PRÉSENTATION : LE QUOTIDIEN DE MOUSTIC
Chaton hardi, Moustic découvre tous les jours un peu plus la vie sous le regard bienveillant de sa maman. Un jour, la cane des voisins lui sauve la vie alors qu’il est sur le point de se noyer, et devient ainsi sa meilleure amie. Quand il voit Big¬Boss, le chat le plus effrayant du quartier s’approcher de sa nouvelle compagne, c’est la panique ! En réalité, cet imposant personnage n’est pas si terrible et se révèle même être le protecteur de Madame Casse-croûte, surnom affectif donné à la cane par Moustic.
Grâce à eux, le chaton apprend et grandit, non sans quelques frayeurs. Prenant également conscience des différences qui le séparent de la cane, il se pose de nombreuses questions sur le sens de l’amitié : un chat peut-il vraiment s’empêcher de manger sa proie ?

Miaou-Moustic1_interieur01 Miaou-Moustic1_interieur02 Miaou-Big-Boss1_interieur01 Miaou-Big-Boss1_interieur02

PRÉSENTATION : BIG-BOSS LE MAGNIFIQUE
Affamé et fatigué, un chat errant balafré fait face aux assauts d’autres félins qui n’apprécient pas de devoir partager leur territoire. Malgré sa supériorité physique, le matou s’écroule de faim après son combat. Il est alors sauvé par une cane qui lui offre à manger. Loyal, le félin finit par s’attacher au volatile et s’installe dans le quartier pour la protéger des autres chats. Plus fort même que Roy, le chef du quartier, il est désormais surnommé « Big¬Boss » par ses congénères. Au fil des aventures et grâce à Moustic le chaton et Madame Casse-croûte la cane, Big-Boss dévoile sa vraie nature, généreuse et altruiste. Il démontre à Roy qu’il peut compter sur son aide pour préserver discrètement la paix dans son territoire, et son cercle d’amis s’élargit chaque jour un peu plus.

© 2013 Minori Kakio • SHONENGAHOSHA
Source : nobi nobi !

A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner