Publicité


Accueil / Actualité / Actualité Manga / Le shôjo manga Tant qu’il est encore temps (je t’aimerai) de Keiko NOTOYAMA chez nobi nobi !

Le shôjo manga Tant qu’il est encore temps (je t’aimerai) de Keiko NOTOYAMA chez nobi nobi !

nobi nobi ! annonce l’arrivée à son catalogue du shôjo manga Tant qu’il est encore temps (je t’aimerai) (Owaru Sekai de Kimi ni Koisuru) de Keiko NOTOYAMA.

Pré-publié depuis 2015 dans le magazine Ciao des éditions Shogakukan, le titre compte pour l’heure sept volumes reliés parus au Japon.

« Tant qu’il est encore temps (je t’aimerai) est un shôjo délicat autour de la jeune et mystérieuse Misaki dont la situation semble désespérée : vivant dans un orphelinat, elle intègre une nouvelle école et se retrouve harcelée par le “Roi Démon“, un jeune homme nommé Reï à la tête d’une bande de caïds. Mais celle-ci ne se laisse pas faire ! En effet, loin des clichés, Misaki est un personnage dynamique et attachant qui déborde d’une énergie communicative. Elle délivre un message fort aux jeunes filles : aller toujours de l’avant et vivre comme on l’entend ! »

Le premier tome version française de Tant qu’il est encore temps (je t’aimerai), traduit par Fabien DAUTRICHE, paraîtra le 3 octobre prochain dans la collection Shôjo Kids, pour 6,95€.

SYNOPSIS
Lors du premier jour dans sa nouvelle école, la douce Misaki fait la rencontre de Reï, surnommé le “Roi Démon“, un élève qui règne aussi bien sur les enseignants que sur les collégiens. Alors qu’elle a rejoint cet établissement huppé pour trouver des informations sur la mystérieuse bague qu’elle possède depuis son enfance, Misaki se retrouve malgré elle confrontée à l’arrogance du jeune despote. Si Reï tombe petit à petit sous le charme de cette jeune fille qui lui tient tête, le cœur de Misaki penche plutôt pour Yôta, un camarade de classe, toujours prêt à lui venir en aide. Mais Misaki a un lourd secret : atteinte d’une maladie rare, le temps lui est compté…




A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la "génération Club Dorothée", c'est un gros lecteur de mangas depuis plus de 20 ans et fan invétéré de Dragon Ball. Fondateur du podcast Mangacast, il est aussi l'un des créateurs de Manga Mag.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.