Publicité


Accueil / Actualité / Actualité Manga / Le shôjo manga La Princesse et la Bête de Yû TOMOFUJI annoncé chez Pika

Le shôjo manga La Princesse et la Bête de Yû TOMOFUJI annoncé chez Pika

Pika Édition annonce l’arrivée à son catalogue du shôjo manga La Princesse et la Bête (Niehime to Kemono no Ô) de Yû TOMOFUJI.

Pré-publié depuis 2015 dans le magazine Hana to Yume des éditions Hakusensha, le titre compte pour l’heure sept volumes reliés parus au Japon.

« Plongez avec Salifie dans le monde des bêtes : terrifiantes et hostiles de premier abord, elles sont surtout pleines de préjugés sur les humains. C’est ce statu quo que Salifie, notre héroïne, décide de dépasser en abandonnant son sort au roi des bêtes, au prix d’une vie de dangers au milieu des bêtes.
Le bestiaire développé par Yo Tomofuji est d’ailleurs aussi original que riche : entre le majordome aux traits du dieu égyptien Anubis et les autres bêtes anthropomorphes de la série (chat, grenouille, chauve-souris…), le lecteur ne s’ennuie jamais. Les inspirations classiques et mythologiques parcourent un récit plein de rebondissements : La belle et la bête, bien sûr, mais aussi le conte de Psychée apparaissant dans l’Âne d’or de l’auteur romain Apulée dans lequel une jeune fille est forcée par sa famille d’épouser un monstre qui, ne la côtoyant que la nuit sous sa forme humaine, se révèle en fait être Cupidon, le dieu de l’amour… »

Le premier tome version française de La Princesse et la Bête, traduit par Nathalie LEJEUNE, paraîtra le 20 juin prochain dans la la collection Purple Shine, pour 6,95€.

SYNOPSIS
Un territoire défendu, plongé dans une atmosphère impure… C’est là que vit un peuple de créatures étranges qui autrefois dominait et dévorait les hommes. Salifie est le 99e sacrifice offert à leur terrifiant roi. Or la jeune fille ayant été élevée pour devenir une offrande, ne craint pas le souverain et attend sagement la nuit de la cérémonie. Lorsque celle-ci découvre le secret de ce roi qui n’a pas de nom, une légende s’écrit…




A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la "génération Club Dorothée", c'est un gros lecteur de mangas depuis plus de 20 ans et fan invétéré de Dragon Ball. Fondateur du podcast Mangacast, il est aussi l'un des créateurs de Manga Mag.

Un commentaire

  1. super nouvelle, ça faisait un bon moment qu’un titre shôjo /romance ne m’avait pas autant attiré

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.