Publicité


Accueil / Actualité / Actualité Manga / Le manga Magical Girl Holy Shit annoncé chez Akata

Magical Girl Holy Shit

Le manga Magical Girl Holy Shit annoncé chez Akata

Akata annonce l’arrivée à son catalogue du seinen manga Magical Girl Holy Shit (Machigatta ko wo Mahô Shôjo ni Shite Shimatta) de Souryû.

Pré-publié depuis 2016 dans le Kurage Bunch des éditions Shinchôsha, le titre compte pour l’heure trois volumes reliés parus au Japon.

« Que le magical world aille se faire foutre, car voici venir la plantureuse Kayo, la magical girl la plus badass que le manga a jamais connu ! Foutraque jusqu’au bout des nichons, addict à la nicotine, Kayo Majiba est l’héroïne de Magical Girl Holy Shit, le best-seller décapant de Souryu ! Vous nous direz peut-être : « encore une magical girl ?! »… Eh oui, encore une ! Mais c’est qu’il nous a été littéralement impossible de ne pas succomber devant le style graphique de Souryu, mais surtout son humour et son ton complètement irrévérencieux ! »

Le premier tome version française de Magical Girl Holy Shit, traduit par Yuko K., paraîtra le 5 juillet prochain, pour 8,05€.

SYNOPSIS
Quand l’humanité est en danger, elles sont le dernier rempart pour nous sauver… Les adorables et pures magical girls, de tout temps, ont veillé avec foi et amour sur leurs semblables. Cette fois encore, tandis que se lèvent les terribles stremons, une belle et valeureuse justicière au cœur sincère va leur faire face… Ou pas !!! Parce que Kayo, elle n’en a pas grand-chose à foutre, du sort de l’humanité. Tout ce qu’elle souhaite, c’est qu’on la laisse tranquille. Mais une chose est sûre : ne venez pas lui chercher des noises quand elle est en manque de nicotine, au risque de vous prendre une belle rouste !




A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la "génération Club Dorothée", c'est un gros lecteur de mangas depuis plus de 20 ans et fan invétéré de Dragon Ball. Fondateur du podcast Mangacast, il est aussi l'un des créateurs de Manga Mag.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.