Publicité


Accueil / Actualité / Actualité Manga / Le manga Fairy Tale Battle Royale d’Ina SORAHO annoncé chez Doki-Doki

Le manga Fairy Tale Battle Royale d’Ina SORAHO annoncé chez Doki-Doki

Doki-Doki annonce l’arrivée à son catalogue du seinen manga Fairy Tale Battle Royale (Otogibanashi Battle Royaled’Ina SORAHO.

Pré-publié depuis 2016 dans le Gene Pixiv des éditions Kadokawa, le titre compte pour l’heure trois volumes reliés parus au Japon.

« Plébiscité au Japon sur le site de lecture en ligne Pixiv avec plus de 800 000 lecteurs, le manga Fairy Tale Battle Royale réinvente les mondes féériques sous un jour inquiétant. Aoba et ses compagnons d’infortune, également devenus des héros de contes, devront appréhender les règles de ce nouvel univers plein de dangers pour écrire leur propre histoire. Un récit abordé malgré cela avec une étonnante subtilité, grâce au graphisme magistral de SORAHO Ina ! »

Le premier tome version française de Fairy Tale Battle Royale paraîtra le 4 juillet prochain, pour 7,50€.

SYNOPSIS
Régulièrement harcelée par ses camarades, Aoba découvre par hasard un étrange contrat : ce dernier stipule qu’un de ses vœux se réalisera si elle accepte un pacte, ce qu’elle fait sans tarder pour mettre un terme à ses soucis. Mais la jeune fille se retrouve alors propulsée dans un monde étrange et lugubre. Horrifiée, elle est accostée par une personne ressemblant à la célèbre Alice des contes de fées, qui lui annonce que son monde est désormais le sien, avant de tomber en poussières ! Peu après, un mort-vivant se lance à l’attaque…
Aoba, qui endosse désormais le costume d’Alice, parviendra-t-elle à survivre dans ce conte de fées cauchemardesque ?




A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la "génération Club Dorothée", c'est un gros lecteur de mangas depuis plus de 20 ans et fan invétéré de Dragon Ball. Fondateur du podcast Mangacast, il est aussi l'un des créateurs de Manga Mag.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.