Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Manga / Kim BEDENNE rejoint les éditions Ki-oon

Publicité

Kim BEDENNE rejoint les éditions Ki-oon

Après sa démission dévoilée cet été, la question était de savoir quel serait l’avenir professionnel de Kim BEDENNE, l’ancienne directrice éditoriale de Pika Édition.

C’est donc chez Ki-oon que la jeune femme va continuer sa carrière dans l’édition de manga, à un poste tout à fait original puisqu’elle sera en charge du tout nouveau bureau japonais de l’éditeur parisien.
Ce bureau s’occupera des relations avec les éditeurs japonais, mais aussi avec les mangakas édités en direct comme Tetsuya TSUTSUI ou Mamiya TAKIZAKI, et de la prospection de nouveaux auteurs sur le sol nippon.

Ki-oon, non content d’être un précurseur dans l’édition directe d’auteurs japonais, et de lancer prochainement des auteurs français, souhaite pérenniser l’idée et ne plus dépendre uniquement des licences d’éditeurs japonais.

Une telle opération parait plutôt risquée, car très coûteuse, mais, bien menée, elle pourrait déboucher sur un statut inédit pour un éditeur français : être détenteur de ses propres licences, et donc de la main-mise sur les éventuels produits dérivés, les adaptations animées, live, et les droits d’exploitation de par le monde. Faire un travail équivalent à celui des éditeurs japonais, en somme.

Un beau challenge qui prendra plusieurs années à donner ses premiers fruits, mais qui s’annonce passionnant !

BIO EXPRESS
Kim BEDENNE a débuté sa carrière chez l’éditeur japonais Kôdansha, pour lequel elle sera journaliste, puis travaillera aux droits internationaux.
Elle sera recrutée chez Pika, en 2012, pour dénicher de nouveaux titres, puis, au départ de Pierre VALLS, elle prendra petit à petit la direction de l’éditorial de l’éditeur qu’elle quittera en 2015 pour retourner au Japon et diriger le bureau japonais des éditions Ki-oon.

A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner