Japan Expo - 18ème Impact

Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Événements / Japan Expo 2016 fait sa “french touch”

Publicité

Japan Expo - 17ème Impact

Japan Expo 2016 fait sa “french touch”

La 17ème édition du festival parisien Japan Expo dévoile officiellement son affiche et le thème de son édition 2016.

Japan ExpoCette année, le « premier festival européen des loisirs japonais » fête la “french touch”.

« La French Touch est un hommage à toute une génération de créateurs français passionnée de culture japonaise, en contact avec ce pays. Elle produit des œuvres originales en lien avec le Japon tout en conservant ses racines françaises. Cela se traduira en terme de programmation sur le festival par des conférences, du live drawing, des masters class, des concerts, des dédicaces et bien d’autres surprises », d’après les organisateurs de l’événement.

Pour célébrer cette touche française, trois professionnels français  de l’animation installés au Japon sont les invités du festival : Thomas ROMAIN et Stanislas BRUNET du studio Satelight, ainsi qu’Eddie MEHONG, fondateur de Yapiko Animation.

Yapiko Animation Satelight

« Découvrez cette année l’envers du décor avec des artistes franc¸ais qui ont percé le secret des studios d’animation japonais qui font rêver des milliers de jeunes animateurs français.
Au programme : des documentaires sur leur travail au quotidien dans les studios, des conférences, des workshops avec le public sur le travail d’un animateur au Japon, des masterclass, une exposition et d’autres animations à venir. »

Le groupe de métal Rise of the Northstar sera lui en concert le dimanche 10 juillet prochain.
« Une formation musicale qui baigne dans la culture nippone, comme en témoigne son univers graphique et musical », et qui se produit régulièrement au Japon.

Rise of the Northstar

D’autres invités en lien avec la “french touch” devraient être annoncés prochainement.

Japan Expo - 17ème Impact

Source : Japan Expo




A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

2 commentaires

  1. J.E. a eu de la chance de trouver des français travaillant au Japon pour faire une thématique, car du côté purement, les invités sont extrêmement rares. Est-ce parce que les Japonais ont peur de venir au salon par rapport aux attentats ?

    • Kubo

      Je me suis fais la même réflexion, du coup j’ai demandé aux organisateurs. A priori le thème était prévu d’avant même l’édition 2015, ce serait, donc, un hasard.
      Malgré tout, de ce qu’en disent certains éditeurs, les éditeurs japonais ne sont majoritairement pas chauds pour laisser venir leurs poulains. Il y a aura moins un auteur majeur à JE (sauf désistement), mais nombre d’auteurs envisagés semblent avoir décliné au vu du « contexte ».

Laisser un commentaire

banner