Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Événements / Japan Expo 2016 : Le chanteur Hironobu KAGEYAMA invité de AmuseLantis

Dossier Boichi

Publicité

(c) Akira Toriyama, Birde Studio / Shueisha / Toei Animation

Japan Expo 2016 : Le chanteur Hironobu KAGEYAMA invité de AmuseLantis

Hironobu KAGEYAMA, le chanteur du mythique “Cha-La Head-Cha-La” de Dragon Ball Z, sera l’invité de Bandai Namco Entertainment et de AmuseLantis Europe à Japan Expo 2016.

Présent sur le festival à l’occasion de l’annonce de la parution du nouveau jeu vidéo issu de licence Dragon BallDragon Ball Xenoverse 2, l’artiste sera disponible pour des séances de dédicaces ainsi que pour un petit showcase où il interprétera quelques titres.
Cette performance se déroulera lors du “Dragon Ball Event” qui aura lieu le samedi 9 juillet à 13h sur la scène Také (Hall 6). De nouvelles informations, notamment sur Dragon Ball Xenoverse 2, seront dévoilées« lors d’un show survolté » !

Aussi interprète des génériques de fin de la plupart des films Dragon Ball Z, on le trouve au micro de “We Gotta Power” (second opening theme de Dragon Ball Z, faisant suite à “Cha-La Head-Cha-La”), de “Soldier Dream” (Saint Seiya) ou “THE HERO!! ~Ikareru Kobushi ni Hi wo Tsukero~” (One-Punch Man) interprété avec son groupe JAM Project.

Le groupe JAM Project, dont fait parti KAGEYAMA, se produira lors des Japan Music Party, les 12 et 13 novembre prochains à La Cigale (Paris). Les pré-ventes débuteront en exclusivité à Japan Expo, sur le stand AmuseLantis Europe.

Golden Best Hironobu Kageyama

PRÉSENTATION
Membre fondateur du groupe LAZY dans les années 70, Kageyama-san a ensuite poursuivi une carrière solo, en interprétant notamment de nombreux génériques d’animés comme Les Chevaliers du Zodiaque ou Dragon Ball… Il est désormais le leader du JAM Project, groupe qui se produira à Paris en novembre à l’occasion de l’événement Japan Music Party organisé par AmuseLantis Europe.

Japan Expo - 17ème Impact

Source : Bandai Namco Entertainment




A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner