Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Japanime / Concrete Revolutio, un animé diffusé à l’international

Publicité

Concrete Revolutio, un animé diffusé à l’international

Projet développé par Anime Consortium JapanConcrete Revolutio: Chōjin Gensō est un animé dont la vocation est d’être diffusé internationalement.

Pour celà, l’animé sera en simulcast sur la plateforme Daisuki, propriété du consortium, dès le mois d’octobre.

L’animation de  ce projet a été confiée au studio BONES, il sera réalisé par Seiji MIZUSHIMA (Fullmetal AlchemistGundam 00, Natsuiro Kiseki) et scénarisé par Shô AIKAWA (Fullmetal Alchemist, Les 12 Royaumes, Garo, Nadesico). L’illustratrice Noizi ITO est créditée au chara-design original, ainsi que Yoshiyuki ITO au character design (Fullmetal Alchemist, Space Dandy, Soul Eater).

La diffusion est globalisée, mais la communication aussi ! Ainsi, le site officiel est décliné en plusieurs langues, dont le français !

Concrete Revolutio Chojin Genso
© BONES:Sho Aikawa/ Concrete Revolutio Production Committee

Anime Consortium Japan Inc. est une entreprise dont les actionnaires sont des entreprises importantes du secteur de l’entertainment japonais : Bandai Namco, Cool Japan Fund, Asatsu-Dk, Aniplex, Toei Animation, Sunrise, TMS Entertainment, Nihon Ad Systems, Dentsu, Kadokawa Corporation, Kôdansha, Shueisha, Shôgakukan, Good Smile Company, et Bushiroad.

SYNOPSIS
« Un autre Japon » est la scène sur laquelle se déroule cette histoire : un feu d’artifice avec des super-humains de toute sorte…
Dans une époque imaginaire portant le nom d’« Apothéose », c’est un Japon très développé 20 ans après la guerre qui devient le théâtre des événements.
Que se passerait-il si divers « super-humains » dessinés jusqu’ici dans diverses œuvres de fiction apparaissaient en même temps dans la réalité ? Les « super-humains » qui vont entrer en scène sont nés de manières très différentes et possèdent des caractéristiques tout aussi variées.
Comme par exemple des géants venus de l’espace, des formes de vies nées dans un monde de fantaisie, des êtres considérés comme des esprits de jadis, des cyborgs modifiés par des scientifiques ou des héritiers de civilisations des temps anciens ayant péri dans l’antiquité… Une partie des super-humains vit à la vue de tous et dispose d’une bonne popularité au sein de la société, alors qu’il en existe d’autres qui combattent en secret en dissimulant leur identité.
De plus, il existe également une organisation ennemie puissante qui s’oppose aux super-humains et dont les manigances progressent dans l’ombre.
Le gouvernement japonais a mis en place un bon nombre de mesures pour maintenir l’ordre.
Ainsi, une des structures mise en place est une organisation auxiliaire du Ministère de la santé appelé « le Laboratoire d’étude sur l’excédant de population ».
Plus communément appelé « Le Département des super-humains »… Son rôle est de découvrir, de sécuriser, de contrôler et chaperonner les super-humains.
Parmi les membres rattachés au Département des super-humains, Jirô Hitoyohi est le personnage principal de cette histoire.

A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner