Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Japanime / Big Order adapté en animé

[Dossier] Bilan de l’année manga 2016 : les tops, les flops, l’état du marché…

Publicité

Big Order adapté en animé

Le manga de Sakae ESUNO, Big Order, va faire l’objet d’une adaptation en série TV animée.

C’est au printemps 2016 que cet animé produit par la studio Asread verra le jour, réalisé par Nobuharu KAMANAKA sur un scénario de Katsuhiko TAKAYAMA et un chara-design de Chika KOJIMA.
C’est à dire la même équipe qui s’est occupée de l’OAD (Original Animation DVD) qui vient de sortir avec une édition spéciale du tome 8.

big-order-1 BigOrder02 big-order-3 big-order-4

En France, le manga Big Order est édité par Casterman.

SYNOPSIS
Un jour en rentrant de l’école, Eiji est attaqué par Rin, une camarade de classe qui semble bien décidée à l’assassiner. Rin sait que le jeune garçon est responsable du Grand Cataclysme et souhaite ardemment venger la mort de ses parents, disparus pendant la catastrophe. Eiji parvient à s’échapper mais la jeune fille est une Order immortelle dotée du pouvoir de régénération et pour la vaincre, il n’a d’autre choix que de faire appel à ses propres pouvoirs.
Grâce à la fée Daisy, il invoque une étrange créature et le pouvoir « de dominer le monde » qu’il utilise pour soumettre Rin et la forcer à se ranger à ses côtés. Le pouvoir d’Eiji, « Bind dominator », lui permet d’exercer son emprise sur les personnes et les objets présents dans son aire d’influence mais aussi sur tout le territoire qu’il a parcouru.
À peine a-t-il neutralisé Rin qu’il est enlevé par les membres d’une organisation secrète, « l’Organisation du Gouvernement Provisoire Dazaifu », regroupant des Orders aux ambitions politiques démesurées. Après avoir mis notre héros à l’épreuve, le chef de l’Organisation dévoile que grâce à Eiji et au Grand Cataclysme, un ordre nouveau a été créé dans lequel les Orders sont amenés à prendre le pouvoir. Il décrète qu’Eiji est désormais à la tête de la nation indépendante de Kyûshû qui déclare immédiatement une guerre mondiale et dont le principal objectif est l’occupation de la ville de Tokyo.
Eiji cède au chantage car il espère ainsi trouver un remède pour soigner sa petite soeur condamnée par la maladie.

Source : ANN




A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner