Publicité


Accueil / Actualité / Actualité Japanime / Un accord de diffusion exclusif entre Kadokawa et Crunchyroll

Kadokawa Crunchyroll

Un accord de diffusion exclusif entre Kadokawa et Crunchyroll

Le diffuseur nord-américain Crunchyroll a annoncé, via un communiqué de presse, la signature d’un accord avec le géant nippon de l’édition Kadokawa.

Cet accord, nommé « alliance stratégique » par le service de SVOD, lui « permettra […] d’obtenir les droits de distribution exclusifs pour les titres animés à venir chez Kadokawa » en dehors de l’Asie, pendant une année.

Selon le communiqué, ce partenariat « impliquera également une collaboration étroite sur la commercialisation des activités d’édition de Kadokawa sur le territoire d’Amérique du Nord, entre autres ». Cela devrait se traduire par un élargissement de la diffusion en simulpub de chapitres de mangas comme le service en propose déjà en langue anglaise pour ses abonnés.

« Avec une communauté qui ne cesse de grandir chaque année, Crunchyroll s’est affirmé comme la plus large plate-forme digitale spécialisée dans les contenus japonais. Dans le même temps, les événements dédiés à l’animation et à la pop culture nippone ne cessent d’accueillir toujours plus de monde, ce qui démontre l’intérêt croissant pour ces contenus. Kadokawa considère le marché nord-américain comme le plus important à l’international, aux côtés de la Chine et de l’Asie du Sud-Est où nous avons déjà une présence commerciale. Nous nous réjouissons de cette alliance avec Crunchyroll garantissant une collaboration efficace en matière de marketing. Nous sommes convaincus qu’elle contribuera à apporter encore plus de contenus, même au-delà de ceux proposés par Kadokawa », selon Masaki MATSUBARA, président et directeur de Kadokawa.

Kun GAO, directeur général de Crunchyroll, signifie quant à lui : « La soif d’animés, de mangas et de light novels se développe à grande vitesse à travers le monde. Kadokawa a toujours été à l’avant-garde de la création de contenus. Nous sommes impatients d’entamer cette collaboration pour offrir aux fans un accès prioritaire à toute cette culture, que ce soit des animés, des mangas ou des produits dérivés. »

Dans un premier temps ce partenariat devrait être essentiellement centré sur le marché nord-américain.

Source : Crunchyroll




A propos de Kubo

Kubo

Enfant de la « génération Club Dorothée », c’est un gros lecteur de mangas depuis plus de 20 ans et fan invétéré de Dragon Ball. Fondateur du podcast Mangacast, il est aussi l’un des créateurs de Manga Mag.

2 commentaires

  1. Pourquoi employer du conditionnel avec le « devrait être essentiellement centré sur le marché nord-américain » alors que c’est exclusivement le marché américain qui est concerné notamment avec le joint-venture entre le groupe Hachette et Kadokawa (qui s’est d’ailleurs offert plus de 50% de Yen Press dans le cadre de ce partenariat).

    Merci d’être plus précis la prochaine fois en faisant des recherches au lieu de prendre bêtement le CP que Crunchyroll a publié sachant que même ce dernier parle explicitement du marché américain sans oser nous laisser miroiter que l’Europe sera enfin traité comme d’autres pays (coucou le Royaume-Uni et l’Allemagne) ^^

    • Kubo

      Parce que ce partenariat influe, aussi, sur les licences d’animés et qu’il touche, donc, aussi le territoire français.
      Et surtout parce qu’on ne sait pas de quoi sera fait l’avenir, même le proche.
      Merci de réfléchir et de comprendre qu’un conditionnel est toujours de rigueur avant d’attaquer bêtement bille en tête.

Laisser un commentaire

[the_ad id="59920"]