Publicité

Accueil / Actualité / Actualité Cinéma / Un 21ème long-métrage animé pour Détective Conan

Publicité

Meitantei Conan: Kara Kurenai no Love Letter

Un 21ème long-métrage animé pour Détective Conan

Détective Conan (Meitantei Conan), la licence issue du shônen manga de Gôshô AOYAMA, va s’offrir un 21ème long-métrage animé nommé Meitantei Conan: Kara Kurenai no Love Letter.

Après Junkoku no Nightmare en avril dernier, la popularité de l’adaptation animée de l’œuvre d’AOYAMA ne faiblit pas et se profile déjà un nouvel épisode de longue durée pour le cinéma.

Réalisé par Kobun SHIZUNO (qui s’est chargé des six derniers films de la franchise), sur un scénario de Takahiro OKURA et une musique de Katsuo ONO, le film est annoncé dans les salles obscures japonaises pour le 15 avril 2017.

Sur le poster visible ci-dessous, au second plan, on voit le personnage de Momiji ÔKA, une lycéenne de 17 ans de Kyôto qui déclare qu’Heiji sera son..futur époux !

Un premier trailer devrait être visible le 9 décembre prochain.

Meitantei Conan: Kara Kurenai no Love Letter

SYNOPSIS : MANGA
Imaginez un Sherlock Holmes moderne, âgé d’à peine 17 ans, vivant à la fin des années 1990! Comme si cela ne suffisait pas, imaginez en outre qu’il a l’apparence d’un petit garçon de 6 ans…
Victime d’une mystérieuse organisation d’hommes en noir qui l’ont empoisonné et l’ont ainsi fait redevenir un enfant, cet adolescent se retrouve contraint de retourner à l’école primaire et, tout en veillant à ce que le secret de sa nouvelle identité soit préservé, il mène des enquêtes et résout des affaires ténébreuses et autres meurtres inexpliqués.

Détective Conan, tome 86

Price: EUR 6,85

5.0 étoiles sur 5 (1 customer reviews)

10 used & new available from EUR 2,86

Source : Shônen Sunday

A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner